Maurice a attiré Rs 2,7 milliards d’investissements directs étrangers (FDI) au cours du premier trimestre de 2013, indique un relevé préliminaire établi par la Banque de Maurice et rendu public hier après-midi. Selon les données recueillies par la banque centrale, le secteur de l’immobilier a été très prisé avec des investissements représentant un peu plus de la moitié du montant total, soit Rs 1,4 milliard, alors que la France s’est retrouvée en tête des pays sources de FDI avec un montant de Rs 750 millions.
Les projets d’Integrated Resort Scheme (IRS), de Real Estate Scheme (RES) et de l’Invest Hotel Scheme (IHS) ont attiré environ Rs 1,2 milliard de FDI de janvier à mars 2013, maintenant sa bonne performance de ces dernières années. Selon le relevé de la BoM, Rs 4,2 milliards ont été investies dans les projets IRS/RES/IHS en 2012 contre Rs 3,3 milliards en 2011. Le secteur de la construction a également continué à susciter l’intérêt des investisseurs étrangers. Pour le premier trimestre de cette année, des investissements directs se chiffrant à Rs 513 millions ont été enregistrés par ce secteur après les Rs 1,8 milliard de l’année dernière.
Le secteur des services financiers a occupé la troisième place avec Rs 342 millions de FDI. En 2012, ce même secteur avait réalisé une meilleure performance (Rs 4,3 milliards) que celle du secteur IRS/RES/IHS. Les données de la BoM montrent également que les investissements trimestriels dans le secteur commercial (Rs 268 millions) ont été supérieurs à ceux enregistrés pour toute l’année 2012 (Rs 221 millions).
Le FDI en provenance des pays en développement (Rs 1,5 milliard) sur la période janvier-mars 2013 a été plus élevé que celui venant des pays développés (Rs 1,1 milliard). Cependant, on remarque que la France se trouve en tête des pays fournisseurs avec un montant de Rs 750 millions. La Suisse (Rs 105 millions) est à la deuxième place parmi les pays européens devant le Royaume-Uni (Rs 57 millions). En 2012, les Britanniques ont fait des investissements directs de Rs 3,7 milliards, précédant la France (Rs 2,5 milliards) au sein du groupe européen.
Concernant les pays en développement, c’est de l’Asie que Maurice a enregistré le plus gros montant de FDI, soit Rs 895 millions, les pays d’Asie de l’est affichant le plus gros montant (Rs 808 millions). L’Afrique du Sud mène le groupe régional avec Rs 389 millions pour les trois premiers mois de l’année.
Il faut signaler qu’en 2012, la valeur totale des investissements directs étrangers avait atteint Rs 12,7 milliards dont environ Rs 3,6 milliards enregistrés sous un seul item : un transfert de capital à l’actif de la Barclays Bank dans le cadre de l’incorporation d’une compagnie domestique.
La BoM rapporte, par ailleurs, que les entreprises mauriciennes ont fait des investissements directs de Rs 612 millions à l’étranger pendant le premier trimestre de cette année. Ces investissements ont été en grande partie dirigés vers le secteur hôtelier/restauration (Rs 383 millions), les services financiers (Rs 53 millions), le commerce (50 millions), l’immobilier (Rs 41 millions) et les services de support administratif (Rs 40 millions).
Le FDI mauricien a été en grande partie canalisé vers les pays en développement (Rs 449 millions), ceux d’Afrique étant les principaux bénéficiaires (Rs 418 millions). Les investissements dans les pays développés ont totalisé Rs 163 millions, dont Rs 104 millions dans des pays européens.
En 2012, les investissements directs réalisés par des entreprises mauriciennes s’étaient élevés à Rs 2,6 milliards contre Rs 2,5 milliards en 2011.