Le taux d’inflation d’ici fin décembre 2015 et fin juin 2016 ne va pas dépasser 4,5 %, prévoient neuf opérateurs économiques sur dix interrogés par la Banque de Maurice dans le cadre de la 28e édition de l’Inflation Expectations Survey menée en août 2015 et dont les résultats viennent d’être rendus publics.
Répondant à la question concernant leurs attentes quant à l’évolution de l’inflation d’ici la fin de cette année ainsi qu’à fin juin 2016, 91,5 % des 47 opérateurs économiques ont indiqué que le taux sera inférieur à 4,5 % alors que 8,5 % ont indiqué qu’ils anticipaient un taux variant entre 4,5 % et 6,5 %. Aucun des opérateurs économiques ayant répondu au questionnaire de la BoM ne prévoit une inflation à plus de 6,5 %.
A la question de savoir quelles sont leurs prévisions pour l’inflation d’ici une année (soit à fin août 2016), les opérateurs économiques ont également annoncé, dans leur grande majorité (83 %) que le taux ne dépasserait pas 4,5 %. Cependant, 17 % des sondés entrevoient un taux dans la fourchette de 4,5 % à 6,5 %.
Le sondage de la BoM révèle, par ailleurs, que pour quatre opérateurs économiques sur cinq les prix pourraient grimper au cours des 12 prochains mois. Ceux qui pensent à une baisse des prix sont au nombre de 10,6 %, le reste anticipant le statu quo. Pour la majorité des opérateurs économiques interrogés, les prix des biens et services ont pris l’ascenseur au cours des derniers 12 mois. Seulement 14,9 % ont trouvé que les prix ont baissé pendant la même période.
Les facteurs exogènes ont été, pour 53,2 % des sondés, la principale source d’inflation à Maurice. L’enquête révèle également que l’évolution du taux de change de la roupie était considérée par 42,6 % des participants comme le deuxième facteur en importance.
Les données compilées par la banque centrale pour démontrer l’évolution du Mauritius Exchange Rate Index (MERI), une mesure des mouvements de la roupie vis-à-vis d’un panier de devises de nos principaux partenaires commerciaux, font voir que la monnaie mauricienne s’est dépréciée sur la période août 2014-août 2015, l’indice passant de 94,508 points à 102,739 points sur cette même période.
Par contre, le taux de la « headline inflation » s’est replié continuellement depuis août 2014 surtout dans le sillage du fléchissement des prix des matières premières et des produits pétroliers sur le marché mondial. Ci-dessous l’évolution du taux d’inflation depuis décembre 2014 :
Décembre 2014 : 3,2 %
Janvier 2015 : 2,8 %
Février : 2,5 %
Mars : 2,4 %
Avril : 2,2 %
Mai : 2 %
Juin : 1,7 %
Juillet : 1,5 %
Août : 1,2 %