Shashi Suman et Tia Kar, les deux étoiles montantes de Bollywood, ont brillé de mille feux hier soir à Bon-Accueil lors d’une Divali Nite organisée par le ministère des Arts et de la Culture. L’occasion d’entendre des airs familiaux et standards langoureux pour rechauffer les coeurs de ceux qui se sont déplacés pour célébrer la Fête de la lumière.
Le public a pu apprécier la vivacité, la spontanéité et la présence scénique de Shashi Suman et de Tia Kar. Ils ont littéralement soulevé le public venu en grand nombre pour voir en chair et en os les deux finalistes de Sa Re Ga Ma Pa et de Indian Idol.
Shashi Suman a fait montre d’une parfaite maîtrise dans son art en interprétant avec brio le morceau de Rahat Fateh Ali Khan Tere Mast Mast du film Dabaang.
Son génie pour les mélodies romantiques et son habileté à faire fusionner différents styles ont forcé l’admiration du public lorsqu’il a interprété Gali Gali de Paap et les morceaux populaires de Fanaa et de Don.
La prestation de Tia Kar a pris l’allure d’un triomphe, dans son répertoire romantique. Aaja Nachlé et Ori de Guzaarish et Sheila Ki Jawani ont été chaudement applaudis.
Les groupes locaux ont également brillé sur scène. Les Bhojpuri Boys ont fait monter la température avec Hey Langaro. Les danseurs du Mahatma Gandhi Institute et de Dance in the City, les chanteurs Vishal Mungroo et Jeet Palakdharry et les Gowree Brothers ont animé la première partie du spectacle avant que les artistes indiens mettent le feu à Bon-Accueil.