Le Central CID a procédé à deux nouvelles arrestations dans l’enquête sur le scandale de pots-de-vin dans le port, connue comme l’affaire Boskalis depuis juillet 2008. En effet, outre Yudeshwar Teeluck, présenté comme un des collaborateurs du MSM Prakash Maunthrooa, Bilkiss Rawat, une des proches de l’ancien ministre travailliste et ex-Chairman de la Mauritius Ports Authority Siddick Chady, a été inculpée au terme de son interrogatoire, qui a pris fin ce matin.
Bilkiss Rawat et Yudeshwar Teeluck devaient comparaître devant le tribunal de Port-Louis sous des inculpations provisoires de complot et de blanchiment de fonds. La police les accuse d’avoir bénéficié des pots-de-vin versés par la firme des Pays-Bas Boskalis dans le cadre de l’octroi du contrat de dragage du Canal Anglais dans le port. Ils seront remis en liberté provisoire contre le paiement d’une caution comme ce fut le cas pour les quatre premiers suspects, Prakash Maunthrooa, Siddick Chady, Gilbert Philippe et Chietenrao Luximon.
Ce matin, en Cour de Port-Louis, Me Siad Toorbuth, dont les services ont été retenus par Siddick Chady, a formulé une motion pour un Variation Order en vue de permettre à son client d’effectuer un déplacement à l’étranger pour des besoins professionnels. Le tribunal entendra les arguments avant de fixer les conditions en vue d’enlever l’Interdiction to Departure.