Siddick Chady

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa, ex-hauts cadres de la Mauritius Ports Authority (MPA) et accusés de corruption et entente délictueuse respectivement dans l’affaire Boskalis, sera appelé ce jeudi devant la Cour intermédiaire avec l’audition du Chief Inspector du Central CID, Chundun Rughoonundun.

Me Rashid Ahmine, assistant DPP, souhaite produire les dépositions que Siddick Chady avait données à l’ICAC avant qu’il ne donne sa version au CCID. Me Said Toorbuth, l’avocat de Siddick Chady, a objecté à ce que l’inspecteur Rughoonundun produise ce document et a demandé que l’enquêteur de l’ICAC qui avait enregistré la déposition soit présent en cour. L’avocat de Siddick Chady craint qu’il ne soit privé de son droit de le contre-interroger. Un “ruling” de la magistrate Wendy Rangan est attendu sur cette motion.

Siddick Chady et Prakash Maunthrooa sont poursuivis en Cour intermédiaire dans une affaire de pot-de-vin pour l’allocation d’un contrat à la firme Boskalis International pour le dragage du Canal Anglais dans le port en 2006.