Nature Care, figure emblématique de la botanique à Maurice, comprend des amateurs qui partagent la même passion de la flore régionale. Les membres de ce groupe sont, entre autres, Yousouf Ali Cadinouche, Reshad Golamaully, Karl Sambat, Feizal Jeeroburkhan. Ces amateurs de botanique visitent une fois par mois forêts, montagnes et réserves avec autorisation. Nature Care a vu le jour il y a 15 ans de cela. Ces infatigables grimpeurs de montagnes poursuivent l’objectif d’aller à la recherche de plantes rares à travers l’île. Ils sont même tombés sur des plantes en danger critique d’après ce qu’ils racontent. Ils veulent aujourd’hui partager leur passion à d’autres Mauriciens et sensibiliser la population sur la nécessité de préserver notre héritage botanique pour la transmettre aux générations futures.
De leurs voyages sur plus de 15 montagnes, ils ramènent notamment de nombreuses graines ou des spores, qu’ils mettent à germer. Les plantes sont cultivées en pot, en se rapprochant des conditions naturelles. Ces essais leur permettent de tester et de vérifier la stabilité en culture des formes nombreuses qu’il avait repérées comme distinctes dans la nature.
Par ses herborisations mensuelles pendant 30 ans, Nature Care contribue à une connaissance de la flore locale et régionale. Une de ses collectes a été réunie dans L’Herbier de Maurice en 2002. Il s’agit d’une espèce rare et menacée de disparition : Nephrolepsis acutifolia. C’est une fougère dont les tiges peuvent être assez longues. L’espèce a été retrouvée en 2002 à Mt Camizard et figure dans la Flore des Mascareignes (P. 219 à 220). Récemment en octobre 2011, Nature Care a grimpé la même montagne et a trouvé la même fougère dans des endroits différents.
Le groupe envisage dans un futur proche de vulgariser ses découvertes et même de faire de la conservation et de la propagation en association avec des scientifiques.