Automatic Systems Limited, l’ex-Bramer Bank et Lottotech Ltd ont essuyé les plus forts replis parmi toutes les valeurs du marché officiel de la Bourse de Maurice pendant le premier trimestre 2015. C’est ce que relève Anglo-Mauritius Stockbrokers dans son analyse des tendances boursières pour cette période, rappelant que le marché officiel a cédé 4,8 % au cours des trois premiers mois de l’année et que les étrangers ont fait des désinvestissements nets de Rs 1,3 milliard.
Les données compilées par la société de bourse Anglo-Mauritius Stockbrokers, indique que le cours d’ASL, organisateur du système de paris dit Tote, a chuté de 50 %, passant de Rs 90 à fin décembre 2014 à Rs 45 au 31 mars 2015. Pendant cette même période, l’ancienne Bramer Banking Corporation a subi un repli de 47,5 % (de Rs 7,20 à Rs 3,78) avant que sa cotation ne soit suspendue par la Stock Exchange of Mauritius Ltd suivant l’éclatement du scandale Bramer-BAI. Quant à Lottotech, elle s’est repliée de 45,3 % (de Rs 10,60 à Rs 5,80) dans le sillage de l’annonce budgétaire portant sur l’abolition éventuelle de certains jeux de hasard, dont les cartes à gratter.
Les autres replis notables du premier trimestre 2015 sont : Air Mauritius (-21,3 % à Rs 13,85), New Mauritius Hotels (-16,3 % à Rs 66,75), ENL Commercial (-14,4 % à Rs 22,25), Sun Resorts (-13,9 % à Rs 38,75) et CMPL (-Rs 13,54 % à Rs 16). Parmi les valeurs en progression, on note : Go Life International (+ 33,3 % ), Rockcastle (+ 30 % ), Phoenix Beverages Limited (21,2 %), et Rogers (14,2 %). Anglo-Mauritius Stockbrokers rapporte que le MCB Group a été la valeur la plus liquide avec des transactions s’élevant à Rs 1,4 milliard, précédant Gamma Civic (Rs 884 millions), New Mauritius Hotels (Rs 522 millions), Policy Ltd (341 millions) et SBM Holdings (Rs 336 millions).
Le marché officiel a fléchi de 4,8 %, l’indice Semdex se retrouvant à 1 975,21 points au 31 mars 2015, alors que le recul du SEM-10 (indice des 10 valeurs les plus liquides) a été de 2,5 %. L’indice du second marché, le Development and Enterprise Market (DEM) était à 204,44 points au 31 mars dernier, soit en hausse de 0,8 % pour le premier trimestre 2015. La valeur totale des échanges sur les deux marchés s’est élevée à Rs 5,5 milliards, le MCB Group, Gamma Civic et New Mauritius Hotels assurant 51,4 % du montant global des transactions. « The activity on the stock market was much higher than in the corresponding period in 2014 where value traded amounted to Rs 3,9 billions », indique Anglo-Mauritius Stockbrokers, qui constate, par ailleurs, que des désinvestissements nets de Rs 1,3 milliard ont été effectués par des étrangers sur les deux marchés, contre Rs 203,4 millions pour la période correspondante de 2014. « Foreign sales were mainly MCBG with net outflows of Rs 907,6 millions on the stock. Foreign investors were quite bearish on the Mauritian Bourse with MUR losing 15 % against the USD during the quarter », souligne la société de bourse.
Par ailleurs, commentant les retombées de l’affaire Bramer-BAI sur le marché boursier, Anglo-Mauritius Stockbrokers déclare dans son rapport qu’elle « expects market sentiment to remain down following these disturbances in the financial sector and foreign pull-outs to continue ». Les investisseurs, ajoute-t-elle, vont aussi attendre la publication des résultats des sociétés cotées pour la période janvier-mars 2015 avant de décider des prises de position futures sur ces valeurs.