CIEL Healthcare Limited, filiale du groupe CIEL, a fait une proposition de rachat de 55,07 % du capital de The Medical and Surgical Centre Limited (MSCL), propriétaire de la Clinique Darné. Cette offre a été faite conformément aux règlements boursiers vu que MSCL est coté sur le Development & Enterprise Market (DEM) de la Bourse de Maurice.
La proposition de CIEL Healthcare Ltd est intervenue dans le sillage de l’acquisition, le 17 octobre 2014, de 86 234 892 actions additionnelles dans la société MSCL. Cette transaction avait eu pour effet de faire grimper la part de CIEL Healthcare Limited dans MSCL de 29,80 % à 44,93 %. Cette opération avait donné un « contrôle effectif » de MSCL par CIEL Healthcare Limited.
Conformément au règlement No.33 des « Securities (Takeover) Rules » de 2010, CIEL Healthcare Limited a obligation, après avoir obtenu un « effective control » de MSCL, de faire une offre aux autres actionnaires de cette dernière société pour le rachat de leurs titres. C’est ce qui est fait officiellement par le truchement d’un « Offer Document » rendu public cette semaine par les autorités boursières. Ce document précise que CIEL Healthcare Limited a proposé d’acheter une action au prix de Rs 1.75 et qu’aucune condition n’est attachée à son offre. Le même document fait ressortir que si, dans le cadre du rachat de titres, CIEL Healthcare Limited parvient à obtenir 90 % du total des actions, l’autorisation légale lui est donnée pour « compulsorily acquire the Shares held by other shareholders who did not accept the Offer ».
La période de réalisation de l’offre a été fixée du 22 janvier 2015 au 25 février 2015. CIEL Healthcare Limited a fait savoir qu’elle dispose des ressources financières adéquates pour satisfaire ceux qui vont accepter son offre de rachat de titres. Le document rédigé par la direction de CIEL Healthcare Limited fait état de la stratégie de cette dernière de transformer MSCL en une « hub facility » pour la région de l’océan Indien tout en prenant avantage des économies d’échelle et des synergies qui devraient provenir du « healthcare space » en Afrique subsaharienne.
CHL does not intend to change the strategy of MSCL. The business of MSCL will continue to be run in line with the strategy defined by the Board of MSCL. CHL does not intend to terminate or change the conditions of employment of the employees of MSCL », indique le document en question.
On note, par ailleurs, qu’il y a un « shareholders’ agreement » entre CIEL Healthcare Limited et la société Fortis Healthcare International Limited concernant la structure de MSCL. De plus, un accord de gestion de MSCL a été signé par les deux parties.