Bharat Telecom Ltd, qui se prépare à lancer à Maurice un réseau de fibres optiques, a obtenu son admission sur le Development and Enterprise Market (DEM), le second marché de la Bourse de Port-Louis. L’introduction de la compagnie de télécommunications est prévue pour le 11 juillet et à cette occasion Bharat Telecom Ltd mettra à la disposition du public investisseur 50 000 actions au prix indicatif de Rs 50 l’unité.
Incorporée en août 2010, Bharat Telecom Ltd, dont le capital s’élève à Rs 167,4 millions (soit 16 742 000 actions de Rs 10 chacune), a pour principal actionnaire la société Carat Holdings Ltd, incorporée aux Émirats Arabes Unis par un groupe d’investisseurs de Dubaï. Carat Holdings Ltd détient 75,3 % du capital et son objectif premier est d’investir dans le secteur des télécommunications en Afrique. L’investissement dans le projet de fibres optiques à Maurice (Greenfield Fibre to Home) est le premier à être effectué par la société qui envisage également d’investir en Afrique centrale.
Bharat Telecom a aussi un important actionnaire individuel en la personne de Veenus Siroya. Ce dernier, qui est également directeur de Carat Holdings Limited, détient une part de 7,5 % alors que cinq autres actionnaires possèdent plus d’un pour-cent du capital : Ace Phoenix, Sarita Arun Panchariya, Black River Ventures Limited, Dilip Vadilal Mehta et Century Banking Corporation Ltd.
Le projet d’installation d’un réseau de fibres optiques, pour lequel Carat Holdings Ltd s’est engagée à décaisser un montant de l’ordre de 6,9 millions de dollars (environ Rs 196 millions), cadre, selon les promoteurs, avec la vision des autorités locales de transformer Maurice en une cyberîle et de développer le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication comme un des principaux piliers de l’économie nationale. Ce projet, souligne-t-on, repose sur « the penetration of broadband fibre optic connection in households at very affordable prices ». Les directeurs de Bharat Telecom Ltd indiquent qu’ils soutiennent l’initiative nationale de « democratise access to Information, Connection and Entertainment on one single platform » et que la décision de demander une administration sur le DEM témoigne du désir de la société d’ouvrir son capital à un plus grand nombre d’actionnaires qui vont non seulement prendre avantage de la croissance attendue dans le secteur des TIC mais aussi participer à un projet louable.
Bharat Telecom Ltd, qui prévoit de commencer ses opérations le 1er octobre 2012, s’est fixé quatre objectifs avec son admission boursière : utiliser le DEM comme une plateforme pour lever des capitaux en vue de financer son expansion future, améliorer l’accessibilité de la société au public investisseur, augmenter sa visibilité et accroître la liquidité des titres. Elle pense qu’à travers son projet d’installation d’un réseau Fibre to Home, elle donnera la possibilité aux familles mauriciennes de prendre avantage d’une plateforme digitale offrant à la fois un service internet à haut débit, des facilités de communications et des possibilités de jouir de programmes de détente. « The network is planned to connect various houses, offices, business establishments, hospitals, government organizations, hotels, corporate houses, etc. and to provide services like broadband Internet, IPTV with up to 100 Digital Broadcast channels, video on demand, TSTV, e-commerce, online pull advertising, online mall, interactive education, etc. », explique la compagnie dans son document d’admission en Bourse. Bharat Telecom Ltd travaille encore sur les tarifs qu’elle proposera à la clientèle mauricienne.
Le conseil d’administration de Bharat Telecom Ltd est composé de Baljinder Sharma, Shashi Chandra Desai, Veenus Jethmal Siroya, Rosick Rajan, Randhir Singh Juddoo et Arun Kumar Sood.