Le démarrage des activités boursières en 2015 a été plutôt laborieux. Le marché officiel a cédé 2,62 %. La valeur totale des échanges mensuels sur ce marché aussi bien que sur le Development and Enterprise Market (DEM) s’est élevée à Rs 1,01 milliard.
L’indice général du marché officiel, le Semdex s’affichait à 2 019,41 points au 30 janvier 2015 contre 2 073,72 points à fin décembre 2014, soit un recul de 2,62 %. L’indice de rendement total du marché, le Semtri, a également cédé le pas, clôturant le mois à 6 620,21 points contre 6 795,35 points en début d’année. Selon un relevé officiel, la capitalisation du marché officiel se situait à Rs 224,5 milliards, soit une perte de 2,34 % en un mois. S’agissant du second marché, le DEM, l’indice a reculé de 1,64 % pour se fixer à 199,56 points. La capitalisation de ce marché se chiffrait à 47,2 milliards à l’issue de la dernière séance de janvier 2015.
Le marché officiel a enregistré des échanges totaux de Rs 963,3 millions le mois dernier alors que la performance du DEM n’a été que de Rs 49,2 millions. En termes de rendement total annualisé (depuis l’introduction en Bourse), la meilleure performance est à mettre à l’actif de Rockcastle Global Real Estate Company Ltd avec un taux de 36,08 %. CIM Financial Services Ltd occupait, à fin janvier 2015, la deuxième position avec 28,96 %, précédant MCB Group Limited (22,94 %), Rogers & Co Ltd (20,69 %), Vivo Energy Mauritius Ltd (20,60 %), ENL Land Ltd (20,59 %), Gamma Civic Ltd (20,17 %), Mauritius Union Assurance Co Ltd (20,02 %), Mauritius Oil Refineries Ltd (19,72 %) et The Mauritius Development Investment Trust Co Ltd (19,58 %).
Par ailleurs, faisant le bilan des activités boursières en 2014 dans l’édition de janvier 2015 de son bulletin mensuel, la Stock Exchange of Mauritius Ltd souligne d’emblée que « 2014 was marked by record-high trading activities », la valeur totale des échanges boursiers s’établissant à Rs 18,8 milliards, soit une progression de 31 % par rapport à 2013. Le marché officiel a enregistré des transactions de Rs 16,5 milliards, soit une hausse annuelle de 56 %. Les banques et autres valeurs du secteur financier ont été à la base de 46,8 % des échanges totaux. On retrouve à la deuxième place les valeurs classées dans la catégorie Leisure & Hotels (22,7 %) qui, elles-mêmes, ont précédé les compagnies d’investissement (17,2 %).
A fin 2014, la capitalisation totale (Rs 277,8 miliards) du marché officiel et du DEM représentait 76 % du Produit Intérieur Brut du pays, le taux de rendement du marché était de 2,99 % alors que le ratio cours/revenus par action s’élevait à 9,92. Le bilan de la SEM indique que la capitalisation du marché officiel a atteint le niveau record de Rs 238,7 milliards le 8 octobre 2014 avant de replier légèrement. Le semdex a perdu 1,05 % en 2014. Sur le DEM, l’indice s’était retrouvé à son niveau le plus élevé le 9 octobre 2014, soit à 204,38 points pour terminer l’année à 202,89 points, ce qui représentait une hausse de 16,78 % comparativement à son niveau de fin décembre 2013.
La SEM revient également dans son bulletin sur le gros montant de capitaux frais levés par les sociétés sur le marché boursier en 2014, soit environ Rs 25,1 milliards. « Figures reveal that SEM has enabled listed issuers to raise Rs 66,1 billion since 2010 », rappelle la SEM qui soutient que ces données viennent confirmer le statut de la Bourse de Maurice en tant que plateforme attrayante pour les sociétés locales et étrangères qui veulent lever des capitaux et faire coter leurs titres.
Notons que 2014 a été marquée par l’introduction de quelques grosses pointures sur le marché officiel dont le groupe CIEL et Lottotech Ltd, ainsi que des sociétés enregistrées dans le secteur du Global Business. Les deux valeurs bancaires les plus en vue, en l’occurrence la MCB et la SBM, avaient également obtenu la cotation d’obligations.
Le DEM avait aussi accueilli de nouvelles valeurs notamment BlueLife Limited (qui est ensuite passée sur le marché officiel), Cargohub Limited et Shumba Coal Limited.