Cargohub Capital Ltd, société de droit mauricien se spécialisant dans le secteur du transport et de la logistique, a fait son entrée ce matin sur le second marché boursier : le Development and Enterprise Market. Les échanges sur cette valeur ont été soutenus dès la première heure suivant l’ouverture du marché, atteignant environ Rs 17,4 millions.
Cargohub Capital est la première valeur du marché boursier local à être cotée en euros. L’action de la société a été proposée à l’introduction à 30 euros, avec un minimum de 5 000 titres offerts en vente par la direction de la société. Dès les premières minutes, près de 1 500 titres avaient déjà trouvé preneurs à 30 euros l’unité, la barre des 5 000 titres étant atteinte après une vingtaine de minutes. Vers 11 heures, on relevait un total de quelque 14 000 titres échangés au même cours.
Les milieux boursiers estiment que c’est un démarrage « satisfaisant », surtout si l’on tient compte que certains courtiers avaient vu leurs ordres annulés du fait de la non disponibilité d’un compte en euros, exigé par les autorités boursières pour la circonstance. Cette absence de compte en euro est expliquée dans certains milieux boursiers par la manifestation un peu tardive des investisseurs.
« L’implantation à Maurice apparaît comme une évidence », a expliqué Philippe Laronze, PDG de Cargohub. « Cela fait deux ans que je cherchais une place pour internationaliser nos activités et j’hésitais entre Singapour, Dubayy et Maurice. Je suis venu faire des investigation dans l’île. J’ai regardé l’ensemble de l’environnement. Cela m’a paru être la meilleure place par rapport à ce qu’on voulait faire. Nous voulons nous développer dans la région et nous sommes intéressés par l’Afrique. Maruice a une situation politique stable et une place financière de premier ordre, sans compter qu’elle dispose des institutions qui nous permet de nous développer. J’ai foi en Maurice, qui n’est pas une finalité, mais un moyen », a-t-il expliqué.
Le groupe Cargohub opère dans le secteur du transport et de la logistique.  Son expertise et sa constante recherche d’innovations, ainsi que la complémentarité des solutions qu’il propose, en font aujourd’hui un acteur unique et recherché sur le marché. Sa stratégie de développement autour d’un métier de base parfaitement maîtrisé lui permet de mener, avec succès, une diversification sans dispersion. A travers trois métiers complémentaires  (immobilier, organisation, logistique et “trucking”), Cargohub Capital propose une solution globale, cohérente et innovante d’externalisation aux acteurs du transport et de la logistique.
« Cargohub et ses filiales s’appuient sur une connaissance intime des métiers des acteurs et des territoires en France et en Europe acquise grâce à une forte implication sur le terrain depuis plus de 35 ans. Nos équipes ainsi que les composantes de notre réseau de partenaires sont formées de véritables professionnels reconnus », ajoute Philippe Laronze. Pour lui, Maurice représente un pont entre l’Asie et l’Afrique, mais aussi entre l’Europe et l’océan Indien, marchés d’avenir pour la logistique. « Il était donc naturel pour Cargohub de choisir la SEM pour son introduction en Bourse, cette place financière étant aux carrefours de ses marchés de prédilection et permettant de viser tous les types d’investisseurs », souligne le PDG du Cargohub.
La Stock Exchange of Mauritius est une bourse internationalement reconnue et est membre de la World Federation of Exchanges. Avec près de 100 sociétés et de fonds cotés, Maurice est la seule Bourse africaine capable d’organiser les transactions boursières et d’assurer leur dénouement dans trois devises internationales, à savoir le dollar, américain, l’euro et la livre sterling.  Depuis 2010, la Bourse de Maurice a levé des fonds totalisant près de Rs 30 milliards et attire de plus en plus d’investisseurs étrangers. Philippe Laonze souligne finalement que Cargohub développera son activité régionale à travers une première opération de croissance externe. Sa dimension internationale sera ainsi renforcée tout en étant adaptée à l’organisation et au plan stratégique défini.
D’ici 3 à 5 ans, l’objectif sera de se développer en Afrique de l’Est et en Asie tout en adaptant son offre de solutions et de disposer d’un réseau de partenaires professionnels au niveau régional. A plus long terme, l’objectif sera, grâce à sa présence internationale, de faire de Cargohub une marque unique et « majeure » sur le marché mondial de la logistique.