2013 a été une année faste pour le marché boursier mauricien. Selon les données recueillies auprès de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM), les transactions totales sur le marché officiel aussi bien que sur le Development and Enterprise Market (DEM) se sont élevées à Rs 14,3 milliards comparativement à Rs 10,9 milliards en 2012. L’indice général, le Semdex, ainsi que l’indice de rendement total, le Semtri, ont affiché des taux de progression de 20,99 % et 24,41 % respectivement pour l’année écoulée.
Et le marché officiel et celui du DEM ont enregistré des activités plus intenses l’année dernière. Le chiffre d’affaires du marché officiel a atteint près de Rs 10,6 milliards pour environ 1,7 milliard de titres échangés, contre Rs 9,5 milliards et 227,7 millions de titres en 2012. Le nombre accru de titres échangés, selon les observateurs boursiers, est dû en grande partie au splitting ou dilution de l’action de la State Bank of Mauritius dans le courant de l’année mais aussi aux premières retombées de la décision de la SEM de proposer des frais de courtage réduits sur les turnaround trades. Pour ce qui est du DEM, le relevé officiel indique des transactions de l’ordre de Rs 3,7 milliards par rapport à Rs 1,4 milliard en 2012. Le volume de titres a augmenté de plus de cinq fois, passant de 76,8 millions à 408,2 millions.
S’agissant de l’investissement étranger, on relève des interventions marquantes pendant l’année écoulée, avec des achats totalisant Rs 4,9 milliards pour 828,5 millions de titres sur les deux marchés alors que la valeur des titres cédés (environ 1 million) s’est chiffrée à Rs 4,3 milliards, laissant un solde positif de Rs 547,1 millions. À titre de comparaison, 2012 avait été marquée par des échanges nets de Rs 162 millions (achats : Rs 2,98 milliards ; ventes : Rs 2,8 milliards).
Autre fait majeur noté en 2013 a été la hausse soutenue des principaux indices boursiers. Le Semdex a gagné environ 363 points, passant de 1 732,06 points à 2 095,69 points (+20,99 %). Le Semtri a fait mieux, ajoutant 24,41 % pour clôturer l’année à 6 673,93 points alors que le Sem-7 a progressé de 19,67 % pour se retrouver à 403,64 points à la fin de la séance du 31 décembre 2013. La montée des indices se poursuit en ce début d’année 2014. Hier, le Semdex s’est retrouvé à un niveau record absolu de 2 119,95 points, le précédent record datant du 16 mai 2011 (2113,61 points). Le Semtri continue de grimper pour passer à 6 751,19 points.
Les nouveaux records établis hier sont à mettre à l’actif des valeurs bancaires et hôtelières. La Mauritius Commercial Bank a terminé la séance à Rs 213, gagnant Rs 2 par rapport à son cours du 3 janvier 2014. La State Bank of Mauritius s’est portée à Rs 1,05 (+1 sou). New Mauritius Hotels s’est également renchérie légèrement, passant de Rs 89,25 à Rs 90, ainsi que Lux* Resorts (+10 sous à Rs 39,50). On relève par ailleurs le bond réalisé par Automatic Systems Limited (de Rs 115 à Rs 122) dont le taux de rendement est passé à 8,2 %, de même que les gains enregistrés par Air Mauritius (de Rs 16,20 à Rs 16,50).
Par ailleurs, au classement des « Top 10 Companies » établi en termes de rendement total annualisé depuis leur introduction sur le marché officiel, c’est Cim Financial Services Ltd qui mène le groupe avec un taux de 43,67 %. Cim Financial Services Ltd a fait son entrée sur le marché le 30 octobre 2012 et un investissement de Rs 100 dans cette valeur aurait rapporté Rs 143,67 au 31 décembre 2013 à condition que les dividendes payés par la société soient réinvestis. Cim Financial Services précède la Mauritius Commercial Bank (24,19 %), Vivo Energy Mauritius Ltd (21,95 %), ENL Land Ltd (21,79 %), Mauritius Oil Refineries Ltd (20,65 %), Mauritius Development Investment Trust Co Ltd (20,42 %), Mauritius Union Assurance Co Ltd (19,80 %), Gamma Civic Ltd (19,76 %), State Bank of Mauritius Ltd (19,75 %) et Rogers & Co Ltd (19,62 %).