photo illustration

La Bourse de Maurice a enregistré des désinvestissements étrangers de l’ordre de Rs 1,4 milliard en 2017. C’est ce qu’indique le dernier bulletin mensuel de la Banque de Maurice (BoM).

Les achats effectués par les investisseurs étrangers sur le marché boursier se sont élevés à Rs 4,8 milliards alors que les ventes ont atteint près de Rs 6,3 milliards. Le relevé de la banque centrale montre qu’il y a eu des investissements nets ou positifs pour les mois d’avril (+Rs 276,8 millions), mai (+Rs 60,4 millions), juillet (+Rs 104,9 millions) et août (+Rs 182,6 millions) seulement.

Des désinvestissements ont été comptabilisés pour les autres mois avec des montants conséquents enregistrés en mars (-Rs 607,7 millions), juin (-Rs 448,3 millions) et novembre (-Rs 359,1 millions). Le bilan publié par la BoM fait voir que, sur le marché officiel, la valeur moyenne des transactions a été la plus importante en décembre 2017, soit Rs 108,6 millions. Les autres moyennes les plus conséquentes ont été notées en octobre (Rs 77,8 millions), juin (Rs 76,3 millions) et août 2017 (Rs 75,4 millions).
Par ailleurs, le Listing Executive Committee de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM) vient de donner son aval à la cotation, sur le marché officiel, de 22 millions d’actions de Trans Switch Africa Holdings Ltd, une compagnie détenant une Global Business License de catégorie 1. Trans Switch Africa Holdings Ltd s’est fixée une stratégie d’investir dans des entreprises niches offrant une diversité de services dans le secteur des services financiers. Trans Switch veut contribuer à la consolidation de ces entreprises spécialisées, entre autres, dans les services “fintech”.

Le jour de son introduction sur le marché officiel de la Bourse de Maurice, prévue le 6 février, Trans Switch mettra en vente 1 000 actions à un prix indicatif d’un dollar américain.