Les membres de la (HLSU) non satisfaits par les cas de blessures non rapportés par certaines fédérations en janvier dernier a pris des mesures en conséquence. Si le problème au niveau de la Fédération mauricienne de Natation et au niveau de la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) a été réglé, en revanche, le HLSU attend le retour au pays des responsables de la Mauritius Amateur Weighlifting & Powerlifting Association (MAWPA), actuellement en stage en Roumanie, pour avoir une rencontre d’explication.
Le cas du nageur Bradley Vincent, blessé, a été résolu. Ce dernier est classé dans la catégorie continentale et perçoit une allocation mensuelle de Rs 6 300. C’est à travers la presse que le HLSU avait appris la blessure du nageur. Hormis Bradley Vincent, le HLSU s’est également intéressé au tireur Facson Perrine, après avoir appris, toujours par la presse, que ce dernier ne s’entraînait pas. Les membres de ce comité n’avaient alors pas apprécié que le tireur continue à bénéficier d’une allocation de Rs 15 750 (catégorie continentale), tout comme Bradley Vincent.
Selon nos informations, les membres du HLSU ont récemment rencontré les responsables de la FMKBDA, notamment le vice-président Allan Naraidoo et l’entraîneur national Judex Jeannot, lors d’une séance d’entraînement à Roche Brunes. Facson Perrine n’était lui pas présent étant actuellement suspendu jusqu’à nouvel ordre et devant aussi se présenter devant un comité disciplinaire. Lors de la réunion, les critères pour bénéficier d’une bourse de haut niveau auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports ont été clairement expliqués à ceux présents.
Les membres de la FMKBDA ont aussi été informés que même si un rapport est envoyé au MJS pour le paiement des allocations, ils peuvent intervenir à n’importe quel moment en cas de longue absence d’un athlète aux entraînements. L’important étant d’informer le HLSU d’un quelconque problème à n’importe quel moment. D’autre part, le problème concernant l’haltérophile Emmanuela Lent n’a pas encore été réglé avec les responsables de la MAWPA. Cette dernière, blessée pendant deux mois depuis fin 2014, bénéficie d’une allocation mensuelle de Rs 6 300 (catégorie continentale). Aussitôt les responsables techniques de la fédération de retour d’un stage en Roumanie, une rencontre sera organisée, très probablement, au centre d’entraînement, à Vacoas, et ce, en présence d’Emmanuela Lent.
Par ailleurs, il nous revient que le MJS devrait très prochainement récompenser les athlètes ayant brillé sur la scène régionale, continentale et mondiale lors des trois derniers mois. Cette cérémonie de remise de cash prizes devrait se tenir avant la fin du mois. Parmi ceux récompensés, on retrouvera Ranini Cundasaymy, médaillée de bronze lors des championnats du monde en assaut de boxe française. Une compétition qui s’était tenue à Rome en Italie, l’année dernière (28 octobre au 2 novembre). La judokate rodriguaise Christiane Legentil, classé 16e mondiale de la catégorie des moins de 52 kg et première africaine, figure aussi parmi les récompensées. Cela grâce à sa médaille d’argent décrochée lors du Judo Grand Prix Astana tenu au Kazakhstan en octobre dernier (12 au 14).