La Bourse de Maurice a enregistré des transactions totales de l’ordre de Rs 4,6 milliards au cours du premier trimestre 2016 comparativement à Rs 5,5 milliards pour le trimestre correspondant de 2015. Les trois premiers mois de l’année ont été marqués par un repli de 0,8% de l’indice général du marché officiel, le Semdex, alors que le Demex, l’indice du Development & Enterprise Market, a reculé de 1%. Pour ce qui est des investissements étrangers, un retour en territoire positif ( + Rs 20,4 millions) a été noté surtout pendant les deux derniers mois.
La valeur des échanges sur le marché officiel s’est élevée à Rs 4,1 milliards pour la période janvier-mars 2016, montant inférieur à celui enregistré pour le trimestre correspondant de 2015 (Rs 4,9 milliards). Le Semdex s’est replié de 1 811,07 points au 31 décembre 2015 à 1 797,16 points au 31 mars 2016, soit une baisse de 0,8%. Le SEM-10, indice des dix valeurs les plus liquides du marché, a également fléchi de 0,5%, passant de 346,35 points à 344,49 points alors que la capitalisation du marché est descendue à Rs 201,69 milliards (-Rs 1,6 milliard). Selon Swan Securities, les investisseurs étrangers ont effectué des achats nets pour un montant de Rs 20,5 millions, leurs investissements étant en grande partie dirigés vers le MCB Group. Il est à noter également qu’une grosse part ( 62,7%) des transactions totales du premier trimestre 2016 a été axée sur le MCB Group et New Mauritius Hotels Ltd.
Pour ce qui est des performances des différentes valeurs du marché officiel, les gains les plus importants ont été réalisés par Automatic Systems Ltd (ASL) qui a affiché une progression de 29%, précédant de justesse New Mauritius Hotels (+28,7%) alors qu’Air Mauritius a gagné 23,2%. Les plus forts replis du 1er trimestre 2016 ont été ceux de Compagnie des Magasins Populaires Ltée (-19,7%), d’ENL Commercial (-16,9%) et de Swan General (-14,8%).
En termes de capitalisation, les plus grosses cylindrées du marché (compagnies locales) étaient au 31 mars dernier: MCB Group (Rs 49 milliards), SBM Holding (Rs 20,6 milliards),  ENL Land (Rs 13,3 milliards), New Mauritius Hotels (Rs 10,8 milliards) et CIEL Limited (Rs 9,9 milliards).  
S’agissant du second marché, le relevé de Swan Securities indique que les transactions totales du premier trimestre se sont chiffrées à Rs 421 millions et étaient également en diminution comparativement au niveau atteint pour le trimestre correspondant de l’année dernière (Rs 622 millions). L’indice du marché, le Demex, a perdu 1% pour se retrouver à 197,39 points à fin mars 2016. La capitalisation du marché s’élevait à près de Rs 45 milliards à la même date contre Rs 49,4 milliards au 31 décembre 2015.  
Le DEM avait, dans le courant du premier trimestre de cette année, enregistré l’introduction d’ABC Banking Corporation, le « delisting» d’ENL Investment après sa fusion avec ENL Land ainsi que celui de Cargohub suivant une opération de rachat des titres de la compagnie.  Les meilleurs « performers» du DEM pendant ce même trimestre ont été Ciel Textile, Swan Life et United Investments qui ont été à la base de 46,6% des échanges totaux. Les plus forts taux de progression sont à mettre à l’actif des Moulins de la Concorde (+ 20,1% de l’action ordinaire) et de SIT Holdings (+19%). Bychemex a été la valeur ayant subi le plus fort recul (- 34,7%).
Par ailleurs, la Banque de Maurice (BoM) annonce dans son bulletin mensuel de mars publié cette semaine, que des désinvestissements nets de Rs 4,2 milliards ont été effectués par les étrangers sur la Bourse de Maurice pour la période mars 2015-mars 2016. La valeur des titres achetés s’est élevée à environ Rs 5,2 milliards alors que celle des titres vendus a atteint Rs 9,4 milliards. Cependant, les données compilées par la banque centrale font voir qu’après six mois consécutifs de désinvestissements nets, les étrangers se sont ressaisis, les mois de février et de mars 2016 s’étant soldés par des investissements nets de Rs 47,8 millions et Rs 18,1 millions respectivement.