La reprise des activités boursières en ce début d’année a été marquée par la remarquable progression de plusieurs valeurs, faisant grimper l’indice général du marché officiel, le Semdex, de 3,4 % sur la période du 3 au 15 janvier et ajoutant Rs 5,9 milliards à la capitalisation de marché. La remontée de New Mauritius Hotels (plus de 20 % en termes de rendement total sur les neuf premières séances de l’année) et la bonne tenue de plusieurs blue chips ont été des faits saillants de cette reprise au cours de laquelle on a aussi assisté à des activités soutenues de la part des investisseurs étrangers.
Selon les observateurs boursiers, le marché a réalisé sa meilleure quinzaine depuis cinq ans, bien emmené par les valeurs faisant partie du SEM-7 (valeurs les plus liquides ou les mieux capitalisées du marché). On laisse entendre dans les milieux boursiers que le renchérissement de plusieurs valeurs est expliqué par un intérêt accru des investisseurs étrangers. Lors de la séance d’hier, l’indice général, le Semdex, avait à un certain moment atteint 1 797,53 points, soit son niveau le plus élevé depuis sept mois et demi, avant de se replier légèrement pour clôturer à 1 790,87 points. Les quatre valeurs les plus fortement capitalisées ont assuré environ 84 % de la valeur totale des transactions pour cette séance.
Ce début d’année est marqué par la forte progression de New Mauritius Hotels (NMH) qui a gagné plus de 20 % en termes de rendement total. Un classement officiel à cet effet montre que NMH précède les valeurs suivantes : Air Mauritius (+9,9 % depuis le 3 janvier), Harel Mallac (+6,2 %), Alteo Ltd (+5,9 %), The Mauritius Development Investment Trust Co. Ltd (+5,3 %), Fincorp Investment Ltd (+5 %), The Mauritius Commercial Bank Ltd (+4,7 %), Caudan Development Ltd (+4,5 %), The National Investment Trust Ltd (+3,8 %) et United Docks Ltd (+3,1 %). Les observateurs remarquent qu’Alteo (fusion entre FUEL et Deep River-Beau Champ) ne cesse d’améliorer son record, étant cotée à Rs 35 lors de la séance d’hier. Les autres valeurs hôtelières, en l’occurrence Sun Resorts et Lux* se sont maintenues sur une courbe ascendante.
La capitalisation boursière, qui au début de l’année s’établissait à Rs 175,2 milliards, a augmenté de Rs 5,9 md (+3,4 %) pour atteindre près de Rs 181,2 md hier. Pour ce qui est des indices, le Semdex est passé de 1 732,06 points le 31 décembre 2012 à 1 790,87 points, le Sem-7 a atteint 353,11 points hier contre 337,28 points à la reprise des transactions le 3 janvier alors que l’indice de rendement total (Semtri) a enregistré un gain de 3,5 % pour se retrouver à 5 550.11 points.
Pour ce qui est des investissements étrangers, les données officielles montrent que sur la période 3-14 janvier 2013, les achats sur le marché officiel (Rs 157,8 millions) ont été supérieurs aux ventes (Rs 148,8 millions), laissant un solde positif de Rs 9 millions. Par contre, sur le second marché, le Development and Enterprise Market, les investissements étrangers ont été négatifs de Rs 122 808.
Il est estimé que depuis que le marché boursier mauricien a été ouvert aux investisseurs étrangers, soit depuis 1994, le montant net des investissements a été de l’ordre de Rs 7 milliards.