Anciennement connue sous l’appellation FUEL Properties Ltd, la société BlueLife Ltd – dont les activités sont orientées vers le secteur immobilier – a été introduite sur le Development and Enterprise Market (DEM), le second marché de la Bourse de Maurice. Le cours du titre de BlueLife Ltd a gagné 15 sous (+2,6%) dès les premiers échanges après l’ouverture du marché, passant de Rs 5,85 à Rs 6. Les observateurs boursiers, analysant les ordres d’achat et de vente enregistrés pour la première demi-heure, remarquaient une tendance à la hausse de cette valeur.
BlueLife Ltd est la 48e valeur à être introduite sur le DEM et, au cours d’entrée de Rs 5,85, cette société affichait une capitalisation boursière indicative d’environ Rs 858 millions, ce qui la plaçait parmi les 20 valeurs les plus fortement capitalisées du second marché, qui en compte une cinquantaine au total. Le capital de BlueLife Ltd comprend 146,7 millions d’actions « Ordinaire », la valeur faciale d’une action étant d’une roupie. La direction de la société avait proposé la vente de 5 000 actions à l’occasion de cette introduction boursière.
Lors d’une cérémonie organisée ce matin au siège de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM) pour marquer l’événement, Arnaud Lagesse, directeur de BlueLife Ltd, devait rappeler que la société (anciennement FUEL Properties Ltd) avait été créée avant que les groupes FUEL et Deep River Beau Champ ne s’engagent dans des discussions en vue de leur fusion au sein d’Alteo Ltd. Les terres de FUEL avaient alors été placées sous le contrôle de FUEL Properties Ltd. Les titres de FUEL Properties avaient été distribuées aux quelques 1 800 actionnaires de FUEL avant la fusion, et ce au prix de Rs 3,94 l’action. Une société holding, Haute Rive Holding – dans laquelle FUEL Properties et IOREC sont actionnaires à 50% chacune –, a été créée par la suite pour développer le premier grand projet de village intégré qu’est Azuri. Ce projet, géré par IOREC, couvre une superficie d’un peu plus de 40 arpents et doit être complété à la fin de cette année. Il concerne la construction de plusieurs dizaines d’appartements, d’un complexe hôtelier, de boutiques, de restaurants, d’un espace de loisirs et d’un complexe scolaire, entre autres.
Le projet Azuri, a fait ressortir Arnaud Lagesse, n’occupera que 10% de la superficie totale, appartenant à Haute Rive Holding, ce qui donne, selon lui, une idée de l’ampleur du développement immobilier à venir. Arnaud Lagesse a laissé entendre qu’il y a d’autres développements envisagés dans les moyen et long termes, et a soutenu que l’objectif de la direction de BlueLife Ltd est de créer de la valeur pour ses actionnaires. « Nous avons la ferme conviction qu’une nouvelle ère a commencé pour la société avec sa cotation en Bourse. Nous souhaitons qu’une telle initiative génère un nouveau dynamisme. » Le directeur de BlueLife Ltd a indiqué que la cotation en bourse ouvrira l’accès au capital et à la croissance de la société dans le sillage de la réalisation de ses projets de développement immobilier. Le projet Azuri, a-t-il souligné, va créer de nouvelles opportunités d’investissements pour ceux intéressés par ce type de développement.