Le MCB Group Limited (MCBG) a été coté sur le marché officiel de la Bourse ce matin. Il remplace ainsi la MCB suite à un exercice de restructuration validé par les actionnaires, les instances régulatrices et la Cour suprême.
L’action de MCBG démarré à Rs 215, soit au même niveau atteint par celle de la MCB à la clôture de la séance boursière du 24 mars. Après environ deux heures de transactions, le cours du titre de MCBG (chaque action de la MCB a été échangée contre une de MCBG) était toujours de Rs 215 alors qu’environ 215 000 titres avaient été échangés pour un montant global de l’ordre de Rs 46 millions.
L’objectif de l’exercice de restructuration, indique la direction de la MCBG, est de mieux positionner le groupe pour son développement futur, cela en séparant ses activités bancaires et non bancaires. La nouvelle structure comprend la création d’une holding cotée en bourse, MCB Group Limited. Cette nouvelle entité légale chapeaute les activités désormais regroupées en trois segments distincts : Banking, Non-Banking Financial et Other Investments.
Le cluster Banking est géré par une nouvelle société, MCB Investment Holding Limited. Celle-ci est responsable des opérations bancaires à Maurice (regroupées sous MCB Limited), ainsi qu’à l’étranger via les filiales (Seychelles, Madagascar, Mozambique et Maldives) et la Banque Française Commerciale Océan Indien. Les deux autres clusters, soit Non-Banking Financial et Other Investments, sont sous MCB Group Limited.
En marge de l’exercice de restructuration, le groupe MCB s’est renforcé avec l’injection réussie de capitaux frais. L’émission de Floating Rate Subordinated Notes en juillet 2013 a permis de lever Rs 4,5 milliards en nouveaux capitaux, soit le montant le plus élevé jamais réalisé par une société cotée à la Bourse de Maurice. En octobre 2013, la MCB a obtenu 30 millions de dollars américains (environ Rs 900 millions) de la Banque Africaine de Développement (BAD) sous forme de dette subordonnée sur une durée de dix ans. Le groupe dispose en conséquence de Rs 5,4 milliards en capitaux frais pour propulser la nouvelle structure.
Les prochaines étapes de la mise en oeuvre de la restructuration, fait-on ressortir, consisteront en l’unbundling des différentes participations, aujourd’hui détenues par la MCB, vers sa maison mère ou la holding intermédiaire. Cet exercice se déroulera au fil des mois à venir et sera dépendant, selon les cas, des autorisations préalables à obtenir auprès des différentes instances régulatrices.
Par ailleurs, le nouveau conseil d’administration de MCB Group Limited est constitué de huit administrateurs. Placé sous la présidence de Gérard Hardy, il comprend : Margaret Wong Ping Lun, Sunil Banymandhub, Gilbert Gnany, Navin Hooloomann, Jean Louis Mattei, Jean Pierre Montocchio et Pierre Guy Noël. Le conseil remanié de la MCB, sous la présidence de Jean Philippe Coulier, est lui aussi composé de huit membres, incluant Priscilla Balgobin-Bhoyrul, Jonathan Crichton Jean-François Desvaux de Marigny, Gilles Gufflet, Iqbal Rajahbalee, Simon-Pierre Rey et Antony R. Withers.