Le Meritt Holdings Ltd, un des leaders du marché de développement de l’immobilier à Maurice, a été introduite ce matin sur le marché officiel de la Bourse. À la mi-journée, soit deux heures après l’ouverture des transactions, la société était cotée à Rs 11 pour 6,8 millions de titres échangés, soit un gain de Re 1 sur son prix d’introduction.
La Stock Exchange of Mauritius (SEM) avait, en novembre 2012, donné son feu vert pour la cotation de 83 200 000 actions de Le Meritt Holdings à partir du 24 janvier 2013 et ce après une émission d’offre publique (Initial Public Offer) de 13 200 000 actions de la société à Rs 10 l’unité. Le listing committee de la SEM avait imposé comme condition qu’un montant minimum de Rs 44 millions (33,3 % des 13 200 000 actions) devrait être souscrit pour que la société puisse faire son entrée en Bourse.
À la clôture de l’offre le 28 décembre 2012, 5 860 782 actions ont été souscrites, soit pour un montant de Rs 58,6 millions. Le conseil d’administration allait, dans un communiqué en date du 4 janvier, exprimer sa confiance que, suite à cette Initial Public Offer et après un exercice de placements privés, que Le Meritt Holdings sera en mesure d’atteindre l’objectif de répartition d’au moins 15 % du capital entre les mains du public. Les directeurs avaient également pris l’engagement de porter ce pourcentage à 20 % d’ici la fin de la troisième année de cotation et à 25 % après cinq ans.
Né d’un partenariat entre le Singapourien Kenn Yeo et le Mauricien Henry Loo, Le Meritt Holdings a démarré avec un capital de seulement Rs 2 000. Les résultats de la société, selon le document de demande de cotation boursière soumis à la SEM, font voir que l’exercice financier se terminant au 30 juin 2012 s’est soldé par des bénéfices après-impôt de Rs 165,6 millions par rapport à des pertes de Rs 34,2 millions pour la précédente année financière.
Le Meritt Holdings a réalisé un ambitieux projet de développement immobilier à Sodnac (Le Meritt GENESIS pour Rs 700 millions) et entreprend actuellement un autre projet d’envergure, le Meritt Elipsis (phase 1), pour Rs 1,8 milliard. La phase 2 de ce même projet, au coût de Rs 1,5 milliard, est prévue pour cette année.
La direction de Le Meritt Holdings estime que la société est bien placée dans le secteur du développement immobilier, avec des compétences reconnues en matière de sélection, de conception, de design, de gestion de projet et de marketing. La société s’est distinguée en obtenant plusieurs trophées internationaux en 2011 et 2012, le dernier en date étant « The International Star for Leadership by BID (Business Initiative Direction) » décerné à Paris.