La direction de la Stock Exchange of Mauritius Ltd a présenté ce matin le nouveau site web de la Bourse, qui sera accessible demain au public investisseur. En sus de retenir les meilleurs éléments et caractéristiques du site actuel, cet espace dispose des composantes techniques plus élaborées et propose une panoplie d’informations, qui devraient aider le public investisseur dans ses recherches sur les valeurs cotées tant sur le marché officiel que sur le Development & Enterprise Market. La SEM a aussi introduit un volet éducatif sur son site : une formation de base proposée aux intéressés à l’actionnariat et qui s’inscrit dans le cadre de sa campagne pour atteindre le chiffre de 100 000 actionnaires d’ici à 2013.
Hébergé par Mauritius Telecom et Inet Bridge d’Afrique du Sud (pour quelques composantes techniques), le site web de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM) propose, à travers un look moderne et une navigation plus facile et user-friendly, l’accès à des informations les plus pointues sur le marché local qui ne peut qu’aider le public investisseur dans ses propres recherches avant sa prise de décision sur des investissements éventuels dans l’une ou plusieurs valeurs cotées. L’un des faits saillants de ce nouveau site web est la présentation par le truchement de divers charts, de données historiques sur l’évolution journalière des cours des valeurs cotées et des divers indices boursiers. Les graphiques couvrent différentes périodes – un mois, trois mois, une année, trois ans, cinq ans  – et l’évolution du cours d’une valeur depuis son entrée en bourse.
« À travers les graphiques, les investisseurs disposent d’un important outil d’analyse historique qui est user-friendly, facile à comprendre, interactif et agréable à appliquer, donnant ainsi la possibilité aux investisseurs de faire leurs propres recherches et analyses techniques », a déclaré Sunil Benimadhu, Chief Executive de la SEM lors de la présentation du nouveau site web. Un moteur de recherche est accessible sur le site, qui permet aux investisseurs d’accéder à des données très utiles sur chaque valeur cotée. Ces informations portent, entre autres, sur la nature des activités de la société cotée, des détails sur ses gros actionnaires, ses directeurs, ses filiales et compagnies associées, et les rapports de son président ou directeur exécutif.
Le site web relooké présente un outil de surveillance des cours boursiers quotidiens, et ce sur une base annuelle. Les données concernant le marché officiel et le Development & Enterprise Market (DEM) seront accompagnées d’un graphique sur la tendance à la clôture des deux marchés. Le grand public, les investisseurs et les responsables des sociétés cotées auront par ailleurs la possibilité de suivre à intervalle d’un quart d’heure l’évolution des différentes valeurs sur les deux marchés.
L’une des composantes les plus significatives du nouveau site web de la SEM concerne l’introduction des cours de base en ligne sur l’investissement en bourse. Accessible en « flash version » (les membres du public pourront télécharger gratuitement le logiciel « flash »), ces cours visent à une meilleure compréhension de l’environnement boursier, des procédures d’investissements, de la gestion de portefeuilles, de la gestion des risques, entre autres. La SEM propose aussi un service d’information gratuit à tous ceux qui sont intéressés à investir en bourse sur les procédures à suivre à cet effet. Pour les élèves participant chaque année à la compétition SEM Young Investor Award, il est prévu un accès rapide à des informations sur les activités du marché.
Sunil Benimadhu a indiqué que dans le cadre de sa campagne de sensibilisation visant à « faire de Maurice une nation d’actionnaires » avec un objectif de 100 000 actionnaires d’ici à 2013, la SEM se propose de venir de l’avant avec d’autres initiatives en vue d’intéresser les Mauriciens à la chose boursière. « En dépit de l’environnement difficile dans lequel les marchés boursiers à travers le monde évoluent actuellement, nous maintenons notre objectif, qui est d’assurer que d’ici à 2013 un salarié mauricien sur quatre est un actionnaire de l’une des valeurs boursières cotées. » Le Chief Executive de la SEM a indiqué qu’un relevé effectué à fin juin 2011 indique qu’environ 60 000 actionnaires étaient enregistrés auprès du Central Depository and Settlement System (CDS), soit 40 % de plus qu’en 2007 quand la SEM avait démarré sa campagne éducative.
Pour pouvoir sensibiliser un plus grand nombre d’investisseurs, la SEM compte solliciter la collaboration de certaines institutions financières afin qu’elles utilisent leurs réseaux de succursales pour la transmission d’informations techniques et opérationnelles sur le marché boursier à leurs clients ou déposants.
Par ailleurs, Sunil Benimadhu s’est appesanti au début de sa présentation sur les diverses mesures prises par la SEM ces dernières années en vue de rendre la Bourse de Maurice plus visible et plus accessible. Il a parlé, entre autres, de l’adoption d’un cadre régulatoire plus flexible pour la cotation des sociétés du global business, des produits structurés, de la création d’une structure facilitant la cotation et le règlement des transactions en devises (dollar, euro et livre sterling), de la sensibilisation des investisseurs à la création de la valeur par les 30 meilleures compagnies du marché officiel et du DEM et des accords passés avec des data vendors pour une plus grande diffusion des informations boursières.