Sunil Benimadhu, Chief Executive de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM), a été réélu à la présidence de l’African Securities Exchanges Association, poste qu’il occupera pour les deux prochaines années. L’ASEA, qui regroupe vingt-deux bourses africaines, a tenu son assemblée générale annuelle la semaine dernière au Caire, en Égypte, réunion au cours de laquelle un indice des valeurs boursières panafricaines a été lancé en partenariat avec FTSE Group, développeur d’indices boursiers.
« Je suis très heureux de noter que les représentants des bourses africaines membres de l’ASEA ont renouvelé leur confiance en la SEM. J’imagine que c’est un témoignage de reconnaissance des initiatives prises par la SEM pour la promotion de l’image des marchés africains », a déclaré Sunil Benimadhu au Mauricien ce matin. L’ASEA a confié la vice-présidence du comité exécutif au CEO de la Nigerian Stock Exchange, Oscar Onyema, ce dernier succédant au représentant de la Johannesburg Stock Exchange. Le comité exécutif comprend huit membres mais l’ASEA, qui a été lancée en 1993, regroupe 22 Bourses des valeurs avec pour objectif d’établir une coopération systématique pour la promotion de l’échange d’informations, de compétences, de l’assistance mutuelle et de programmes de formation des opérateurs boursiers.
Lors de l’assemblée générale annuelle, l’ASEA a lancé, en partenariat avec le FTSE Group, un indice boursier panafricain (FTSE ASEA Pan Africa Index), un indice qui va mesurer les performances des valeurs spécifiques choisies dans 19 pays (Botswana, Cameroun, Cap Vert, Égypte, Ghana, Côte d’Ivoire, Kenya, Libye, Maurice, Maroc, Mozambique, Nigeria, Rwanda, Soudan, Tanzanie, Tunisie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe). Le lancement de cet indice, selon les observateurs, vient à un moment approprié vu que les investisseurs internationaux se tournent de plus en plus vers des marchés émergents, en particulier ceux d’Afrique, pour la diversification de leurs portefeuilles et trouver des rendements intéressants.
« The launch of the FTSE ASEA Pan Africa Index Series is a milestone for ASEA. This index aims at tracking the performances of the companies listed on ASEA’s member exchanges and is expected to evolve soon as an attractive investible index that can be used as a performance benchmark for international investors investing on African Stock Exchanges », a déclaré Sunil Benimadhu lors de la cérémonie de lancement de l’indice. Pour Jonathan Cooper, directeur du FTSE Group pour la région Moyen Orient/Afrique, le nouvel indice va faciliter le développement et la promotion de produits et services offerts par les marchés boursiers africains.
Par ailleurs, le secrétariat de l’ASEA compte élaborer un plan stratégique de deux ans pour le développement soutenu de l’association. Il a de plus conçu un premier bulletin d’informations qui, selon Sunil Benimadhu, représente un excellent outil de marketing des initiatives prises par les Bourses membres. L’ASEA se propose également de lancer un nouveau site web en accord avec I-Net Bridge.