La boxe mauricienne ne chôme pas en cette fin de saison. Les qualifications pour les Jeux Olympiques 2012 étant toujours dans le viseur, l’Association mauricienne de Boxe (AMB)  n’a pas lésiné sur les moyens pour donner à ces cinq boxeurs, qui sont en quête  d’un billet pour les JO. C’est ainsi que ces boxeurs, qui sont Bruno Julie (-56 kg), Kennedy St-Pierre (-75 kg), Richarno Colin (-64 kg),  Ludovic Bactora (-52 kg) et Oliver Lavigillante (-49 kg) auront l’occasion de  croiser le fer avec les boxeurs anglais, qui sont eux aussi en lice pour une qualification olympique durant 15 jours aux côtés de 5 boxeurs réunionnais et  des Seychelles.
«C’est sans aucun doute  un plateau de choix que nous allons offrir à nos boxeurs et aussi à ceux de la région car nous avons pris la décision d’inviter nos amis des Seychelles et de La Réunion. La venue de cette équipe anglaise,  qui ont le même objectif que nous, c’est-à-dire,à la recherche d’une qualification olympique, à Maurice a été rendue possible grâce à des très longues et laborieuses négociations que j’ai menées avec le soutien du DTN avec nos amis anglais au sein de la fédération internationale. Nommément  Matt Holt et Mike Ackberly, tous les deux membres de l’exécutif de l’Amateur Boxing Association of  England. Ils seront à Maurice du 3 au 18, mais feront le stage du 5 au 17», a expliqué à Week-End, le président de l’AMB.
Pour Goodavarising Rajccomar, l’AMB veut mettre les bouchées doubles afin de donner le plus de chances possible aux boxeurs mauriciens à pouvoir briguer un ticket olympique. D’autant plus que du 29 avril au 10 mai 2012, se tiendra au Maroc la compétition de qualification . Sauf pour les catégories des moins de 56 kg, 91 kg et plus de 91 kg où seulement 5 et 2 boxeurs seront qualifiés pour les JO 2012, par contre pour les autres catégories, les six premiers auront leurs billets pour Londres. «C’est donc une occasion à saisir pour les Mauriciens et cette préparation avec nos amis Anglais vient à point nommé», avance encore Goodavarising Rajcoomar.  Reste que  l’AMA n’a pas encore trouvé les moyens financiers pour assurer tous les frais de ce stage. «Nous comptons beaucoup sur les amis de la boxe mauriciens. Certes, la délégation anglaise vient à ses frais, cependant, nous devons en retour assurer certains frais sur le plan local. Comme l’AMA n’est pas une fédération riche nous sollicitions l’aide à tous les niveaux pour boucler notre budget», soutient notre interlocuteur.
Cinq victoires à La Réunion
Il faut savoir que la formation anglaise comprendra 10 boxeurs de l’équipe A et 7 des réserves.  Dans la délégation, il y aura six cadres qui seront en soutien du duo Nagloo-Bazile pour l’entraînement de quelque 47 boxeurs durant ces 15 jours. Là où les choses seront intéressantes, c’est la compétition qui pourrait clôturer le stage le vendredi 16 décembre.
«Ce stage sera aussi une occasion de réconciliation de la boxe dans l’océan Indien après les discordes des 8es Jeux des Iles. Je reviens de l’île soeur la semaine dernière où nous avons participé au Tournoi International de La Réunion. Nous avons ramené 5 médailles d’or avec une équipe de Jeunes, dont une médaille ramenée par Tessa Dumas chez les Dames. C’est aussi pour nous une manière de préparer les Jeux des Iles 2015», a soutenu le président de l’AMA.