L’Iranien Ehsan Rouzbahani (26 ans) a dominé vendredi soir en Bulgarie notre compatriote Kennedy St Pierre (fraîchement auréolé du titre de Sportsman of the Year 2014) aux points, à l’unanimité des juges aux termes de huit rounds très disputés dans la catégorie des -81 kg. Ce combat a eu lieu au Universidia Hall de Sofia. C’était par ailleurs la première tentative de notre Mauler à une confrontation de huit  rounds. Il s’en est plutôt pas mal sorti face à un adversaire redoutable et coriace, qui affectionne des combats de longue durée. L’Iranien est aussi réputé pour combattre à distance, ne laissant que très peu de champ à l’adversaire pour s’exprimer comme il se doit. Un style de combat qui a beaucoup gêné notre pugiliste qui préfère plutôt le corps à corps.
Rouzbahani était d’ailleur donné légèrement favori avant le combat. À noter que ce duel a clôturé la soirée étant l’attraction phare des spectateurs. Malgré toute sa détermination, le natif de Tranquebar, médaillé d’argent aux derniers Jeux du Commonwealth à Glasgow avait en face de lui, un expérimenté du noble art, quart de finaliste des Jeux Olympiques de Londres en 2012. Il s’était également illustré en 2013 aux Asian Boxing Championships à Amman en Jordanie en montant sur la troisième marche du podium. Il a aussi fait des apparitions au World Series of Boxing pour Astana Arlans Kazakhstan, qui lui a permis de s’aguerrir. Des frottements plus que bénéfiques pour l’épanouissement d’un boxeur.
L’Iranien enlève donc le titre chez les -81 kg et la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio l’année prochaine. Kennedy St Pierre devra encore patienter, lui qui demeure encore un novice chez les pros, et qui, à force d’enchaîner les combats face à la crème de la catégorie, ne pourra que progresser. À titre d’information, les trois juges qui ont comptabilisé les points viennent tous du Vieux Continent. Il s’agit en effet du Croate Martin Tadic, du Lithianien Kestutis Bagdanavicius et du Danois Claus Bedemann.