Le compte à rebours a commencé pour Kennedy St Pierre dans sa quête du sacre dans la catégorie -81 kg au niveau de l’AIBA Professionnal Boxing (APB). Il se trouve depuis lundi dernier à Sofia en Bulgarie où se déroulera vendredi soir au Universiada Hall la finale qui l’opposera à l’Iranien Ehsan Rouzbahani. Au bout des huit rounds se jouera la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio.
Le boxeur mauricien a mis la dernière touche à sa préparation à travers un stage à Lille. « Nous avons été en contact dimanche dernier et je peux assurer qu’il abordera cette finale le moral très haut. Actuellement, il observe une période de récupération, après tous les efforts fournis lors des séances d’entraînement et des test-matches », souligne l’entraîneur national, Judex Bazile. Ce dernier a mis le cap sur la Bulgarie hier soir, et rejoindra ainsi son assistant, Richard Sunee, qui était aux côtés de St Pierre lors de sa préparation de deux semaines en France.
Même si sa motivation s’est décuplée suite à son succès aux dépens du Russe Nikita Ivanov en décembre de l’année dernière, Kennedy St Pierre devra tout de même s’attendre à une farouche opposition d’Ehsan Rouzbahani, un boxeur de 26 ans qui risque de faire parler sa plus grande expérience. D’ailleurs, à son palmarès figure une place de quart de finaliste aux derniers Jeux Olympiques tenus à Londres en 2012.
Après avoir disposé du Colombien Jeysson Monroy au premier tour et du Turc Bahram Muzaffer, tête de série n°6, en huitièmes de finale, l’Iranien devait s’incliner de peu (10-13) face au Kazak Adibek Niyazymbetov. Aux championnats du monde tenus l’année précédente, Rouzbahani devait également quitter la compétition au stade des quarts de finale, vaincu alors par l’Ouzbek Elishod Rasulov. Auparavant, il avait repoussé le challenge de l’Arménien Artur Khaichatryan, du Polonais Igor Jakubowski et de l’Irlandais Joseph Ward.
Médaillé de bronze lors des Jeux Asiatiques, Rouzbahani est connu pour être un pugiliste qui s’appuie sur la puissance. Tout en boxant à distance, il sait faire montre de combinaisons rapides au corps et à la tête, tout en étant fort techniquement. Médaillé d’or à la Governor Cup en Russie et champion national en plusieurs occasions, il a également évolué au sein de la formation d’Astana Arlans (Kazakhstan) et a jusqu’ici décroché deux succès en trois sorties dans le cadre de l’APB. Vainqueur de l’Ouzbek Oybek Mamuzulanov et du Français Mathieu Bauderlique, il s’est incliné face à Nikita Ivanov.