Kennedy St Pierre n’arrive pas à retrouver le goût de la victoire dans le cadre de l’AIBA Professionnal Boxing (APB). Après sa défaite face au Bulgare Spas Genov lors du premier cycle en mai dernier, le boxeur mauricien s’est de nouveau incliné samedi dernier au Universiada Hall à Sofia en Bulgarie. Une défaite concédée cette fois face à l’Irlandais Joe Ward aux points à l’issue de huit rounds.
Lors de ce combat, Kennedy St Pierre a laissé échapper les huit reprises, soit à l’unanimité des trois juges pour sept d’entre elles, et par décision majoritaire lors du deuxième. Selon les renseignements obtenus, il a fait illusion au cours des premières reprises avec quelques droites qui ont fait mouche. Toutefois, Joe Ward, vice-champion d’Europe et médaillé de bronze aux championnats du monde Elite, devait graduellement faire parler son métier en se montrant plus précis dans ses tentatives.
L’Irlandais se rebiffait ainsi après son revers concédé avant la limite face à Mathieu Bauderlique en mai dernier. De quoi satisfaire son entraîneur Eddie Bolger. « Joe a contrôlé le combat. Il a su rebondir après sa défaite face à Bauderlique ». Ward reviendra en Bulgarie le mois prochain au sein de l’équipe irlandaise afin de disputer les championnats d’Europe.
Quant à St Pierre, il devra maintenant se concentrer sur la préparation des championnats d’Afrique prévus le mois prochain au Cameroun. Une échéance qui servira de qualification pour les championnats du monde qui se dérouleront à Doha. Il sera également engagé en septembre prochain aux Jeux d’Afrique prévus au Congo Brazzaville.
L’autre combat disputé samedi s’est terminé dans une certaine confusion. À la lutte pour un visa en vue des Jeux Olympiques de Rio, le Bulgare Spas Genov et le Français Mathieu Bauderlique n’ont pu aller au-delà des deux rounds. L’arbitre a dû mettre un terme au combat car le premier nommé a été victime d’un coup de tête accidentel de son adversaire et se blessait ainsi au front.
Auparavant, Bauderlique avait remporté le premier round, mais avait été compté au deuxième. Le combat s’étant achevé sur un nul technique, ce sera maintenant à l’APB de trancher, soit d’accorder la victoire à Bauderlique, soit d’organiser un autre combat. Il est à noter que le vainqueur affrontera l’Iranien Ehshan Rouzbahani, vainqueur du précycle en septembre prochain.