Le président de l’Association mauricienne de Boxe (AMB), Indiren Ramsamy, aussi bien que le DTN Roberto Ibanez Chavez, ont établi des contacts avec la fédération indienne lors de leur déplacement en août dernier, à Hambourg en Allemagne, pour les championnats du monde. L’idée étant de permettre à la sélection nationale de profiter d’un stage de trois semaines dans le centre de haut niveau indien et ce, dans le cadre de la préparation mauricienne en vue des Jeux du Commonwealth prévus du 4 au 15 avril prochain, à Gold Coast en Australie. « Nous avons relancé la fédération indienne récemment, mais n’avons toujours pas obtenu de réponse. Nous en ferons de même prochainement, car ce stage en Inde sera d’une importance capitale pour nos boxeurs », a indiqué Indiren Ramsamy.
Au cas où les démarches ne se concrétisent pas, le président de l’AMB a indiqué que d’autres opportunités seront exploitées, car les boxeurs devront impérativement bouger vers l’étranger pendant ce mois de janvier. « Si nous voulons être performants en Australie, il est plus qu’important que nous participons à des stages et compétitions de très haut niveau. C’est la raison pour laquelle nous ferons notre maximum, afin de permettre aux sélectionnés de bénéficier de la meilleure préparation voulu », a-t-il fait ressortir. Des contacts avaient également été établis avec l’équipe australienne présente à Hambourg en août dernier pour la participation à un stage d’une dixaine de jours précédant les Jeux.
Soulignons que l’AMB a fait une demande de participation de neuf boxeurs à ces Jeux à travers du Comité olympique mauricien (COM) et selon Indiren Ramsamy, une réponse devrait être obtenue très bientôt. A noter que la présélection sera en stage intensif du 4 au 14 décembre prochain à Vacoas sous la direction du DTN, de l’entraîneur national, Judex Bazile, et des autres membres du staff technique, dont Richard Sunee. Les jeunes faisant partie de la catégorie Youth seront aussi concernés par ce stage.
Après une pause active de 21 jours, tout juste après le stage de décembre, les entraînements reprendront au début de janvier prochain. Pour les jeunes, de la catégorie Youth précisément, ce sont les Championnats d’Afrique prévus pendant la période mai-juin prochain qui les intéresseront. Pour l’heure, la Confédération africaine de Boxe (CAB) n’a pas encore arrêtée son choix sur le pays organisateur. Il est toutefois bon de souligner que cette compétition continentale servira de qualification pour les Championnats du monde, dont l’Association internationale de Boxe (AIBA) n’a pas encore désigné le pays organisateur. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que ces Mondiaux seront les qualificatifs pour les Jeux olympiques de la Jeunesse qui se dérouleront en octobre prochain à Buenos Aires en Argentine.