La boxe mauricienne retrouve ses sensations sur l’échiquier international. Pour la première sortie de la saison, à savoir les Ceintures Montana à Angoulème en France, les Mauriciens ont tenu la gageure. C’est ainsi que lors des finales disputées samedi dernier à l’Espace Jean-Vilas, les frères Colin ont fait la différence. John s’imposant dans la catégorie -60 kg et Richarno s’avérant le meilleur chez les -64 kg.
La délégation mauricienne a regagné le pays hier soir avec deux ceintures, ce qui augure de belles perspectives pour la suite de la saison. « Nos boxeurs ont fait forte impression au cours de cette compétition. Ils n’ont définitivement rien à se reprocher et avec un jugement plus équitable, Kennedy St Pierre aurait également pu se retrouver en finale », souligne Pascal Telvar, président de l’Association mauricienne de boxe (AMB). John Colin a donc repoussé les assauts du Béninois Shafiq Chitou, soit un boxeur en stage au Centre de Rouen en compagnie de Richarno Colin.
Quant à ce dernier, il a pris la mesure du Polonais Mateusz Kostecki, qui possède plus de cent combats à son palmarès. Il s’est toutefois blessé à l’arcade sourcilière et a regagné le pays afin de préparer les autres échéances de la saison. Par contre, Kennedy St Pierre s’est incliné au stade des demi-finales de la catégorie -81 kg face à l’Allemand Basar. Auparavant, il avait disposé de Thiam, représentant de la région Île-de-France. Défaite également de Merven Clair chez les -69 kg face à Zemalache, également représentant de la région Île-de-France. Par contre, Jean-Luc Rosalba a dû évoluer hors compétition face au Brésilien Caio Cardoso et a également disputé un test-match chez les -64 kg face à l’Allemand Bayratker.
Cette compétition terminée, l’objectif est déjà braqué sur les championnats d’Afrique de la zone 4. Une compétition qui se déroulera en Afrique du Sud du 15 au 21 courant. Les démarches ont été entamées auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports pour un éventuel déplacement et il existe également des possibilités que les boxeuses soient sollicitées.