Après Merven Clair lundi, John Colin et Jean-Luc Rosalba ont maintenu la bonne série des boxeurs mauriciens engagés dans la 18e édition des championnats d’Afrique Elite. Au gymnase Nicole Oba au Congo-Brazzaville hier soir, ces deux pugilistes ont passé le cap des huitièmes de finale et ne se retrouvent plus qu’à une étape du podium. Par contre, l’aventure s’est achevée pour Sharwin Kumar Beedassee, qui en était à sa première tentative dans cette compétition continentale.
Champion d’Afrique en 2009, John Colin a réussi de fort belle manière son entrée dans cette compétition. Face au Malgache Julien Rajaonarison lors de ce huitième de finale de la catégorie -60 kg arbitré par l’Italien Luca Vadilonga, le cadet des frères Colin s’est imposé à l’unanimité des juges. Quatre juges le donnaient vainqueur sur le score de 29-28 et le cinquième par 30-27. John Colin ne se trouve donc qu’à une étape du podium, mais son adversaire en quart de finale s’annonce coriace.
Le Kenyan Nicholas Okoth (34 ans) avait participé aux Jeux Olympiques de Beijing en 2008 suite à son succès lors du tournoi qualificatif africain. De plus, il avait décroché la médaille de bronze lors des Jeux du Commonwealth de 2010 en Inde et des Jeux d’Afrique de 2015 au Congo-Brazzaville. Hier, il a pris la mesure de Mtshita Mandula (Congo-Brazzaville) à l’unanimité des juges. Les autres qualifiés pour les quarts de finale ont été Fabrice Nzaov (République Démocratique du Congo), Kefentse Molaladata (Botswana), Reda Benzaziz (Algérie), Emmanule Ngoma (Zambie), Owolabi Lawal (Nigéria) et Mohamed Mahout (Maroc).
De son côté, Jean-Luc Rosalba, médaillé de bronze aux derniers Jeux d’Afrique, a pris la mesure du Marocain Zahir Hamza. Une victoire acquise par décision majoritaire (4-1). Trois des juges le donnaient gagnant à 29-28, un autre à 30-27, et le cinquième donnant Hamza vainqueur à 29-28. En quarts de finale, il affrontera le Congolais Anauel Ngamissenge, qui s’est révélé expéditif face au Botswanais Chikanda Zibani en s’imposant par K.O. dès la première reprise. Quant au jeune Sharwin Kumar Beedassee, il n’a pu franchir l’obstacle constitué par le Malgache Tony Heriniaina en s’inclinant aux points à l’unanimité des juges. Quatre juges donnaient le Malgache vainqueur à 29-28 et le cinquième à 30-27.
Ce soir, les projecteurs seront braqués sur Richarno Colin, Jordy Vadamootoo et Merven Clair. Le premier nommé, sérieux postulant à la consécration chez les -64 kg et classé tête de série n°2, défiera le Namibien Junias Jonas en huitièmes de finale. L’occasion d’obtenir sa revanche aux dépens de celui qui l’avait battu par décision majoritaire lors des Jeux d’Afrique de 2015 et qui avait par la suite été arrêté suite à une accusation d’agression sexuelle au Village des Jeux à Rio l’année dernière.
De son côté, Jordy Vadamootoo, médaillé d’or aux JIOI 2015, tentera de repousser le challenge du Sud-Africain Mza Mbekeshi au stade des huitièmes de finale. Quant à Merven Clair, net vainqueur du Soudanais Yaser Jadown en huitièmes de finale, il livrera un combat crucial face au Nigérian Osita Umeh ce soir. Un éventuel succès lui permettra de se retrouver sur le podium et de se rapprocher davantage de la qualification pour les championnats du monde prévus en Allemagne en août.