Des sept boxeurs mauriciens en action lors des quarts de finale des championnats d’Afrique Elite, trois ont passé le cap. Au gymnase Nicole Oba au Congo-Brazzaville hier, Jordy Vadamootoo (catégorie-56 kg), John Colin (-60 kg) et Merven Clair (-69 kg) ont assuré une place sur le podium et disputeront les demi-finales demain. De surcroît, ils ont acquis leur qualification pour les championnats du monde qui se dérouleront en Allemagne en août.
Si Merven Clair confirme ses bonnes dispositions sur le plan continental eu égard à sa médaille d’argent acquise lors du tournoi qualificatif en vue des Jeux Olympiques de Rio l’année dernière, le cadet des frères Colin et surtout le jeune Jordy Vadamootoo ont agréablement surpris. Ce dernier, après une victoire à l’arraché, mercredi aux dépens du Sud-Africain, a cette fois pris la mesure du Kenyan Martin Oduor Aludch. Pour sa deuxième participation aux championnats d’Afrique, le médaillé d’or des derniers Jeux des îles chez les -56 kg vient donc concrétiser un rêve. Celui de côtoyer l’élite mondiale. Quant à Merven Clair, sans doute encore plus aguerri à l’issue de sa participation olympique, il étoffe son palmarès de cette saison, après sa médaille de bronze acquise lors de la Strandja Cup en Bulgarie.
Par contre, John Colin en sera à sa deuxième participation aux championnats du monde. Lui qui avait été sacré champion d’Afrique en 2009 et qui se trouve à deux étapes de rééditer cette performance. Hier, il a été le seul pugiliste mauricien à prendre le meilleur d’un représentant du pays hôte. Sa victoire a été acquise aux points aux dépens de Henri Fabrice Nzaov chez les -60 kg. Cette triple qualification est venue mettre du baume au coeur de la délégation mauricienne, douchée d’entrée par l’élimination de Kennedy St Pierre, qui disputait le premier combat de l’après-midi face au Congolais Yannick Pembouabeka. Classé n°1 de la catégorie -91 kg et vu son palmarès éloquent, St Pierre s’est finalement incliné aux points.
Il en a été de même pour Jean-Luc Rosalba et Cédric Olivier, engagés chez les -75 kg et -81 kg respectivement face aux Congoalais Mpi Anauel Ngamissengue et Ngalebaya Rodrigue. Pour rappel, le premier nommé avait repoussé le challenge du Marocain Hamza Zahir au tour précédent, tandis que Cédric Olivier en était à son premier combat. Déveine également pour le jeune David Rolfo, qui n’a pu endiguer les assauts du Botswanais Olukce Rajab Mohammed chez les -52 kg.