Ils ne seront finalement que quatre boxeurs à défendre les couleurs mauriciennes aux championnats d’Afrique et à viser dans le temps la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio. Alors qu’elle visait la participation à ce rendez-vous continental d’une équipe quasi complète, soit neuf éléments, l’Association mauricienne de boxe (AMB) a dû finalement se raviser, les démarches de financement auprès des instances concernées et des commanditaires n’ayant pas abouti à temps, vendredi dernier étant le dernier jour d’enregistrement.
De ce fait, ceux qui étaient en stage jusqu’à dimanche dernier à Cuba seront en action au Cameroun du 8 au 20 mars. Ce seront Richarno Colin (catégorie -64 kg), Jean-Luc Rosalba (-69 kg), Merven Clair (-75 kg) et Kennedy St Pierre (-91 kg). Ils ont entamé leur dernière étape de préparation à travers un stage d’une dizaine de jours au Cameroun sous la férule du conseiller technique, le Cubain Roberto Ibanez.
Ce dernier sera également sollicité pour suivre un stage pour entraîneurs placé sous l’égide de la fédération internationale afin d’être reconnu comme entraîneur deux ou trois étoiles. Ce qui lui permettra de superviser les boxeurs au bord du ring. Il est à noter que cette compétition continentale, qui en sera à sa 18e édition, devrait regrouper plus de 180 pugilistes venant d’une vingtaine de pays.
Bien que les démarches n’aient pas abouti dans les délais prescrits, Indiren Ramsamy, président de l’AMB, ne compte pas baisser les bras. Il a déjà en ligne de mire le dernier tournoi qualificatif qui se déroulera en Azerbaïdjan en juin prochain. De ce fait, ceux qui n’ont pu effectuer le déplacement au Cameroun, à savoir John Colin, Cédric Olivier et Jordy Vadamootoo, et ceux ayant échoué lors des championnats d’Afrique, auront une dernière chance d’aspirer à la qualification olympique.
Par ailleurs, l’AMB envisage la participation d’une boxeuse aux championnats du monde prévus au Kazakhstan du 19 au 27 mai. Le choix sera effectué à l’issue des championnats nationaux programmés pour fin avril. Il est à noter que cette compétition mondiale en sera à sa 9e édition et que les quatre meilleures des catégories -51 kg, -60 kg et -75 kg décrocheront leur visa pour Rio.