L’Association mauricienne de Boxe (AMB) sera représentée par trois boxeurs lors des Championnats du monde, prévus du 25 août au 3 septembre, à Hambourg en Allemagne. Les qualifiés sont Jordy Vadamootoo (-56 kg), John Colin (-60 kg) et Merven Clair (-69 kg). Ces derniers ont gagné leurs billets pour les Mondiaux après leurs victoires en quarts de finale des Championnats d’Afrique Elite qui prennent aujourd’hui fin au Congo-Brazzaville. Ils étaient en action hier soir pour décrocher justement une place en finale, mais à l’heure où nous mettions sous presse les résultats ne nous étaient pas encore parvenus.
L’AMB avait placé la barre très haute à ces Championnats d’Afrique Elite et son président, Indiren Ramsamy, aussi bien que le directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez Chavez, espéraient qualifier un maximum de boxeurs pour les Mondiaux. Malheureusement, seuls trois boxeurs sur neuf sont passés. « Nous visions effectivement un maximum de qualifiés. Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme on le souhaitait. Au niveau de la fédération, nous avons fait ce qu’il fallait pour donner les facilités à nos boxeurs, afin qu’ils bénéficient des conditions optimales pour atteindre cet objectif. Toutefois, c’est le sport et il faut accepter le résultat », a-t-il fait remarquer.
Car selon lui, si les Mauriciens se sont très bien préparés, les autres boxeurs africains l’étaient tout autant. « Personnellement, je suis satisfait de cette performance. Au moins, on ne rentre pas les mains vides de cette compétition. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que nous serons représentés en août aux Championnats du monde. Ce qui est quelque chose de gratifiant pour les qualifiés et la boxe mauricienne dans son ensemble. Je tiens à féliciter les qualifiés, aussi bien que tous les autres boxeurs pour leurs performances. Je salue aussi le gros travail effectué par Roberto (Ibanez Chavez) et toute son équipe technique pour le très bon travail abattu depuis plusieurs mois », a-t-il déclaré.
Rosalba aurait dû passer
Le président de l’AMB dit avoir pu communiquer avec le chef de délégation, Gérard Louis, au Congo-Brazzaville. Ce dernier lui a donné de bons échos sur le comportement des boxeurs. « Il faut préciser que la communication ne passe pas très bien avec ce pays. Mais sur ce que j’ai pu comprendre auprès de Gérard Louis, c’est que tous les boxeurs ont fait de leur mieux. Ils ont tout donné, afin de se qualifier pour les Mondiaux. Malheureusement, tout le monde n’a pas eu la même chance. Nous attendons maintenant le rapport du DTN, à son retour au pays mardi, pour avoir une idée beaucoup plus globale de cette participation », a-t-il fait ressortir.
En revanche, Indiren Ramsamy s’est dit quelque peu déçu après avoir appris la défaite de Kennedy St Pierre en quart de finale de la catégorie des moins de 91 kg face à Yannick Pembouabeka du Congo-Brazzaville. « Je n’ai pas plus d’information sur cette défaite, mais connaissant Kennedy, je sais qu’il a donné son maximum pour aller le plus loin possible dans cette compétition. Il était un des favoris dans cette catégorie, mais c’est le sport. Il faut accepter le résultat », a-t-il dit. Indiren Ramsamy a ajouté que s’il y avait un boxeur qui aurait dû aussi se qualifier pour les Mondiaux, c’est Jean-Luc Rosalba qui a été battu dans la catégorie des moins de 75 kg par Mpi Anauel Ngamissengue du Congo-Brazzaville. « Gérard (Louis) m’a dit que Jean-Luc (Rosalba) aurait dû gagner, mais a été déclaré perdant. Pour lui, le résultat ne reflète aucunement la performance de notre boxeur au cours de ce combat », a-t-il indiqué.
Le démissionnaire Caliste remplacé
Par ailleurs, les membres de l’AMB se sont réunis au courant de la semaine écoulée au centre national à Vacoas. Parmi les sujets évoqués, le remplacement de l’assistant-trésorier démissionnaire, nommément Roméo Caliste, du comité régional de Beau-Bassin/Rose-Hill. Selon Indiren Ramsamy, c’est Stenio Sohaduth, représentant du comité régional de Rivière Noire et membre élu de l’AMB, qui a été nommé à ce poste, alors que Michaël Soulagne, candidat battu, fait lui son entrée en tant que membre. Pour ce qui est du cas du membre Jean-François Dick, représentant du comité régional de Pamplemousses, arrêté récemment par la police pour coups et blessures, le comité n’a pas encore statué sur ce problème.  
Par ailleurs, Indiren Ramsamy dit ne pas être au courant d’un quelconque malaise au sein de l’AMB et de la possible démission d’un autre membre de son comité. « Je ne suis pas au courant de cela. Il y a un gros travail qui est fait au sein de la fédération et je peux dire que cela marche très bien. La boxe avance dans la bonne direction et nous avons le soutien de tout le monde. Le travail est fait dans la transparence. Si maintenant un membre ne veut pas poursuivre le travail avec nous, il a le droit de démissionner. Nous fonctionnons de manière démocratique et quiconque veut partir a le droit de le faire », a-t-il indiqué.
À noter que le tournoi de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien (CJSOI) dont la fédération veut organiser du 9 au 12 août, au centre national à Vacoas, a aussi fait l’objet de discussion. Selon Indiren Ramsamy, l’AMB attend d’avoir une réponse du ministère de la Jeunesse et des Sports avant de confirmer la période du tournoi. Entre-temps, a-t-il fait remarquer, les responsabilités ont déjà été réparties en vue de cette compétition destinée aux jeunes de moins de 18 ans.