Après l’Open de Chine en juin dernier, les boxeurs mauriciens participeront, cette semaine, à une autre compétition de grande envergure, notamment les Championnats du monde prévus du 14 au 25 courant en Azerbaïdjan. Les sélectionnés pour ce déplacement sont Richarno Colin (-64 kg) et James Kennedy St Pierre (-81 kg). Ils seront accompagnés de l’entraîneur national, Judex Bazile, qui déclarait récemment à Week-End sa confiance de voir ses boxeurs réalisés une bonne performance à ces Mondiaux d’Azerbaïdjan.
Cela fait un bon bout de temps  que les boxeurs mauriciens n’ont pas brillé sur la scène internationale. Du côté des boxeurs, on espère faire tourner la roue et goûter à nouveau aux bons plaisirs des victoires. On se souviendra d’ailleurs que lors de l’Open de Chine, Maurice n’avait pas ramené la moindre médaille. Pour cette nouvelle aventure internationale, les deux boxeurs sélectionnés ont eu l’occasion d’aller poursuivre leur préparation dans un centre de haut niveau, à Tata en Hongrie. Une préparation de dix jours sous la direction de l’assistant-entraîneur national, Richard Sunee, et au cours duquel Richarno Colin et James Kennedy St Pierre ont eu l’occasion de travailler avec les boxeurs de la sélection nationale hongroise.
S’il est un fait qu’un stage en altitude aurait été idéal, cela en raison des conditions qui prévalent en Azerbaïdjan, en revanche, le fait même d’avoir pu se frotter à des boxeurs d’un autre niveau aura été bénéfique pour les deux boxeurs. Il convient même de souligner que ce genre de déplacement avant une participation à une compétition de haut niveau permet de casser la routine, mais offre surtout une autre motivation à ceux concernés. Il ne reste plus qu’à souhaiter que Richarno Colin et James Kennedy St Pierre retrouvent leurs forces de frappe qui leur avaient permis de briller de milles feux en 2011 avec deux titres africains, notamment aux Championnats et aux Jeux d’Afrique.
Soulignons que la préparation en vue de ces championnats du monde a démarré depuis mai dernier avec un stage en France avant qu’une équipe ne participe à l’Open de Chine. Par la suite, les locaux ont participé à la Coupe de l’océan Indien à l’île de La Réunion avant de recevoir récemment des boxeurs du Botswana et ceux du Kenya. Avec le stage de Hongrie qui prend fin cette semaine, on peut penser que Richarno Colin et James Kennedy St Pierre seront prêts pour aborder ces Mondiaux d’Azerbaïdjan. Car comme le soulignait si bien l’entraîneur national dans notre livraison de la semaine dernière, le fait même de s’entraîner avec des boxeurs de niveau légèrement supérieur allaient leur permettre de progresser davantage.
Hormis le plan de travail établi par les encadreurs hongrois, Richard Sunee avait pour mission de poursuivre le travail déjà entamé au niveau de la résistance, tout en enchaînant graduellement avec un travail axé sur la vitesse. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les conditions sont réunies pour que Richarno Colin et James Kennedy St Pierre effectuent un bon retour sur la scène mondiale, lors d’une compétition qui démarre le 15 courant. Ces derniers mettront le cap sur Azerbaïdjan ce jeudi 10 octobre et auront ainsi cinq jours pour s’adapter aux conditions dans ce pays.