Les demi-finales des Championnats nationaux Elite (seniors) de l’Association mauricienne de Boxe (AMB) ont été disputées, hier après-midi, au Centre national de boxe, à Vacoas. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les favoris n’ont pas rencontré de gros problèmes pour accéder aux finales qui sont prévues pour aujourd’hui à partir de 14h30, à Vacoas toujours. A noter que les internationaux tels que Bruno Julie (-56 kg), Richarno Colin (-64 kg) et autres James Kennedy St Pierre (-75 kg) ne participent pas à ce tournoi.
Après deux jours intenses de compétition, les demi-finales des championnats nationaux se sont tenus hier. 17 combats étaient au programme et le premier constat est que pratiquement tous les favoris ont décroché leurs billets pour les finales. « Les têtes de série sont en finale. Cela fait que nous nous attendons à voir de beaux combats », a déclaré l’entraîneur national, Judex Bazile. L’autre constat est que certains boxeurs ont montré des signes de fatigue, à l’issue des demi-finales d’hier.
Avec la chaleur et la succession de combats sur trois jours, Judex Bazile a indiqué que les boxeurs ont souffert. « Certains boxeurs sont en compétition depuis jeudi et livreront demain (Ndlr: cet après-midi) leurs quatrième combat de suite. Du reste, nous avons vu que ceux qui ont réalisé de bonnes performances hier (Ndlr: vendredi) n’ont pas été en mesure d’en faire de même aujourd’hui (Ndlr: hier). Cela fait que certains combats ont été quelque peu brouillon, cela en raison de la fatigue », a ajouté l’entraîneur national.
Selon lui, les demi-finales d’hier ont proposé un bon plateau et le niveau était raisonnable. Il avance du reste que la logique a été respectée dans le sens où pratiquement tous les favoris sont en finale. Il dira que ceux qui sont les plus résistants et qui sont meilleurs au niveau psychologique possèdent de bonnes chances d’être champions de leurs catégories.
Judex Bazile s’est dit aussi impressionné par la prestation de certains jeunes, à l’image de Kevin Clair. « Son début de combat, au cours duquel il a bousculé son adversaire, m’a impressionné. Malheureusement, il s’est ensuite blessé à la pommette. Lendo Samoisy m’a aussi impressionné. Il a des qualités, mais on sent que le manque de travail à ce niveau a joué contre lui », a fait ressortir Judex Bazile.