Au stade de Dublin en Irlande, vendredi dernier, Chloé Gabriel est devenue championne nationale des -12 ans dans la catégorie -44 kg. Née de parents mauriciens, la jeune boxeuse a repoussé en finale le challenge de Shannon Kelly à l’unanimité des juges pour réussir le premier pari de sa jeune carrière. Qui plus est, elle est devenue la première pugiliste de la Mulhuddart Boxing Academy à décrocher un titre national.
Ce succès n’a pu que réjouir ses proches, dont son père Leevaë. « C’est sûr que ce succès nous comble de joie. Chloé avait abordé cette finale avec beaucoup de détermination et c’est cela qui lui a permis de faire la différence. D’autant que la finale était plus dure que la demi-finale. Sa volonté aux séances d’entraînement a porté ses fruits, et elle est désormais motivée en vue des prochaines compétitions ». Sa prochaine sortie devrait se situer le mois prochain ou en juillet, mais il existe peu de chances qu’elle participe aux championnats européens, vu que sa catégorie n’est pas concernée.
Il est à noter que lors du défilé avant la compétition, Chloé Gabriel avait été choisie pour être le porte-drapeau. À l’issue de son succès, elle a obtenu une médaille d’or et un certificat, et a été reçue avec tous les honneurs pour une réception dans son académie, dimanche dernier. Pour rappel, Chloé Gabriel, nièce de l’ancien champion d’Afrique Stive Naraina, s’était lancée dans la boxe anglaise depuis deux ans, après avoir effectué ses premières armes au kick-boxing. Actuellement en dernière année à l’école primaire, elle était en vacances avec ses parents dans son île natale vers la fin de l’année dernière.