Treize quarts de finale, seize demi-finales et dix finales : tel sera le menu des championnats nationaux Elite de boxe dont le coup d’envoi est prévu aujourd’hui au Centre national à Vacoas. Si 70 entrées avaient été reçues auprès des différents comités régionaux, ils étaient finalement 50 pugilistes à se retrouver à la visite médicale et à la pesée hier après-midi.
Le plus grand nombre d’inscrits se situait dans les catégories -60 kg et -81 kg avec chacune sept postulants à la consécration. Par contre, la catégorie +91 kg verra une finale directe entre Kevin Ramen et Michael Nampoongah. Ils seront donc en opposition samedi après-midi afin de succéder à Rilo Augustin au palmarès. De leur côté, Donovan Gérie et Noorman Meerun ont été favorisés par le sort en accédant directement en finales des catégories 46-49 kg et -91 kg respectivement.
Le premier nommé, finaliste malheureux lors de la dernière édition, trouvera sur sa route le vainqueur de la demi-finale opposant le tenant du titre Fleurot Louis à Ronnie Pierre-Louis. Quant à Noorman Meerun, lauréat chez les +91 kg en 2012 et qui évolue depuis quelques mois déjà en France, il sera face au vainqueur du combat opposant David Gundowry à Rodney Prosper. Ce dernier effectuera ainsi un retour à la compétition après plus d’une année d’absence.
Quant à Hussein Mohungoo, qui fait ses armes en Angleterre, a été tiré en quarts de finale de la catégorie -64 kg face à Jordan Bijoux. Sur le papier, il possède des chances réelles de succéder à Richarno Colin, qui se trouve en stage en France. Reste qu’un regard sur les différentes catégories permet de constater que sauf renversement, plusieurs finalistes de la dernière édition devraient de nouveau être au rendez-vous. C’est ainsi qu’une finale Fleurot Louis/Donovan Gérie n’est pas à écarter chez les 46-49 kg, alors que Ludovic Bactora et Olivier Laverdure semblent se sitiuer au-dessus du lot chez les -52 kg.
Selon toutes probabilités, Yanish Hurpersad et John Colin devraient conserver leur titre dans les catégories -56 kg et -60 kg respectivement. Il sera intéressant de voir la prestation de Hussein Mohungoo chez les -64 kg, alors que Kenny Pottier et Jonathan Pavillon tenteront de lui donner la réplique. Champion sortant chez les -69 kg, Jean-Luc Rosalba devra se tenir sur ses gardes. Merven Clair, Jason Ramchurn, Christopher Agathe et Jean Paul Pierre-Louis sont autant d’adversaires qui pourraient lui donner du fil à retordre.
En -75 kg, Lendo Samoisy débutera la défense de son titre en demi-finales demain face à Amen Marcus, tandis que l’autre demi-finale mettra aux prises Aniel Lisette à Mathieu Amene. Si la catégorie -81 kg a attiré un nombre conséquent de compétiteurs, il n’en demeure pas moins que Kennedy St Pierre et Cédric Olivier partent avec les meilleures garanties. De ce fait, une nouvelle finale explosive est prévue entre ces deux boxeurs qui s’étaient livrés à une âpre bataille la saison dernière, avec à l’arrivée un succès sur le fil de Cédric Olivier.
Il est à noter que les boxeurs évolueront sans casque à partir des demi-finales, alors que le lieu des finales prévues samedi devait être connu cet après-midi. Les négociations sont en cours afin qu’elles se déroulent à la salle de fêtes de la municipalité de Curepipe. À saluer finalement la bonne organisation et la discipline affichées lors du tirage au sort hier.