L’entraîneur national de boxe, Judex Bazile, a décroché pour la cinquième fois la palme d’entraîneur de l’année lors de la Sports Award Gala Night. Absent de la cérémonie vendredi dernier, étant en Bulgarie dans le cadre du combat de Kennedy St Pierre pour l’octroi du APB Title, il s’était fait représenter par son épouse lors de la remise des récompenses. Après 1994, 2009, 2010 et 2011, il a donc étoffé son palmarès.
Bien que les observateurs le donnaient favori, Judex Bazile (57 ans), ne voulait faire montre d’un optimisme béat. « Les autres candidats étaient tout aussi valables et tout reposait entre les mains des membres du panel du jury et de leur appréciation. J’avais certes de bonnes chances, mais je ne voulais pas exprimer une trop grande confiance ».
Au bout du compte, la médaille d’argent acquise par Kennedy St Pierre et les 5e places obtenues par Cedric Olivier et Isaura Ratna aux Jeux du Commonwealth de même que la prestation d’ensemble des boxeurs lors des sorties internationales ont joué en sa faveur.
Comme un symbole, son épouse était sa représentante sur l’estrade lors de la remise du trophée. « Cette récompense, je voudrais la dédier en tout premier lieu à ma femme. Elle m’a toujours été d’un soutien indéfectible, même si nous travaillons tous deux à des heures indues. Je pense également à mon fils et à mon entourage familial », avance Judex Bazile.
Ce dernier, qui avait suivi avec succès un stage pour entraîneurs sous l’égide de l’Association internationale de boxe en Italie l’année dernière, se veut également redevable envers le ministère de la Jeunesse et des Sports, l’Association mauricienne de boxe et les autres entraîneurs, notamment son adjoint Richard Sunee.
« Le MJS m’a toujours donné carte blanche pour mes sorties à l’étranger, alors que la fédération m’a accordé son soutien et sa confiance ». Une confiance qu’il compte justifier de nouveau cette saison, avec d’autres défis à relever lors des Jeux des îles, des championnats d’Afrique, des Jeux d’Afrique et des championnats du monde entre autres.