La compétition mensuelle de l’Association mauricienne de Boxe tire à sa fin avec l’organisation de la dernière soirée prévue pour ce samedi soir au centre national à Vacoas à partir de 21h. Selon le président Indiren Ramsamy, cette finale s’annonce très disputée d’autant qu’à l’issue de cette soirée, les différents vainqueurs seront connus. Il convient de souligner que la soirée est prévue de débuter un peu plus tôt, soit à 19h, avec d’autres combats au programme.
Selon Indiren Ramsamy, la tenue de cette compétition mensuelle a été une réussite. Il a même ajouté que les combats ont été d’un bon niveau tout au long de ces séries et que les boxeurs ont eu l’occasion de faire valoir leurs qualités au cours de ces derniers mois. Il a précisé que c’est un système de ligue qui a été instauré depuis le départ et qu’à l’issue de la soirée de samedi, les points seront comptabilisés pour déterminer les champions des différentes catégories.
D’autre part, le directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez Chavez, est rentré au pays après avoir encadré les entraîneurs, aussi bien que les boxeurs rodriguais pendant toute une semaine. « Roberto m’a expliqué que le stage s’est très bien passé. Il a eu l’occasion de travailler avec les entraîneurs et les aider à s’améliorer. Il a aussi travaillé avec les jeunes et procédé à une détection. Il est d’avis, comme nous d’ailleurs, qu’il y a du potentiel à Rodrigues », a-t-il déclaré.
Pour Indiren Ramsamy, ce déplacement à Rodrigues s’inscrit dans une certaine logique, notamment la politique de la fédération de suivre de près le travail entrepris au niveau de tous les comités régionaux. « Nous sommes d’abord satisfaits d’avoir pu déléguer Roberto pour une semaine à Rodrigues. L’idéal serait de pouvoir reproduire cette démarche chaque trois mois. Nous ferons de notre mieux pour aller dans ce sens », a-t-il fait ressortir.
Un juge-arbitre à La Réunion
Le président de l’AMB a d’ailleurs précisé que le DTN effectue des visites hebdomadaires au sein des comités régionaux, afin de veiller au bon fonctionnement des entraînements. « Le but principal est d’aider les entraîneurs dans la formation et la préparation de leurs boxeurs. Avec son expérience, le travail de Roberto consiste à corriger et aussi à donner des conseils aux entraîneurs sur, comment améliorer les entraînements, mais aussi l’amélioration de la performance des boxeurs », a-t-il souligné.
Soulignons d’autre part que la ligue réunionnaise de Boxe a sollicité l’AMB pour obtenir les services d’un juge arbitre lors de la tenue de ses championnats nationaux prévus pour ce Week-End. C’est Jean-Paul François qui a été choisi par la fédération pour cette mission. Il a quitté le pays vendredi et sera de retour ce samedi 2 décembre. Pour Indiren Ramsamy, c’est un honneur de savoir que la compétence mauricienne est reconnue. « Le fait même d’avoir été sollicité est une bonne chose pour l’arbitrage mauricien. Nous sommes convaincus que cela nous fera beaucoup de bien surtout dans l’optique de permettre à nos juge-arbitres de décrocher une étoile de la fédération internationale, nécessaire pour arbitrer au niveau des compétitions à l’étranger », a-t-il précisé.
Pour ce qui est de la tenue de la deuxième session de travail pour juge-arbitres, dirigée par l’ancien juge-arbitre international Louis Gua, elle se tiendra, selon le président de l’AMB, le mois prochain. Pour conclure, ce dernier a trouvé dommage que Rodrigues n’ait pas pu participer aux championnats nationaux des moins de 15 ans, dont les finales ont été disputées hier au centre national à Vacoas. « Nous avons été informés de l’absence de Rodrigues à cette compétition et ce, en raison des contraintes financières. C’est vraiment dommage surtout pour ces jeunes. Car ces championnats demeurent toujours une plate-forme où ils sont appelés à s’exprimer et au cours de laquelle, ils sont évalués par le staff technique national, afin d’intégrer le Pole Espoir et aussi la présélection de cette tranche d’âge », a-t-il conclu.