Premier entraîneur mauricien à accéder à un poste de directeur technique national en avril 2009, Jean-Claude Nagloo ne verra pas son contrat être renouvelé à la fin du mois prochain. Cette décision a été prise au cours de la dernière réunion mensuelle de l’Association mauricienne de boxe (AMB) en présence du principal concerné. La décision a donc été prise d’instituer une nouvelle structure, avec accent sur un travail d’équipe.
Cette décision était dans l’air depuis quelques semaines déjà, surtout quand on prend en considération les critiques formulées à l’encontre de Jean-Claude Nagloo lors de l’assemblée générale élective de l’AMB le mois dernier. Au bout du compte, le comité directeur a tranché. « Son travail n’a pas été réellement convaincant ces derniers temps et il n’a pas respecté son plan de travail, notamment au niveau de la détection et des régions. D’ailleurs, Jean-Claude Nagloo nous avait déjà fait part de sa décision de quitter sa fonction lors d’une réunion tenue l’année dernière. Donc, son contrat ne sera pas renouvelé », nous a déclaré Pascal Telvar, président de l’AMB.
Reste que le poste de DTN ne sera pas aboli pour autant. Il n’est pas exclu qu’un étranger soit sollicité, mais il devra être à la hauteur des attentes placées en lui, selon les dires de Pascal Telvar. Quant à la nouvelle structure à être instituée, elle comprendra un head coach et deux assistants entraîneurs, et des responsables au niveau régional réunis dans des sous-commissions. Ces derniers devront tenir au moins une réunion par mois afin de discuter de la situation au niveau de leur région respective et les problèmes seront par la suite soulevés au plus haut niveau.
Avec ce non-renouvellement du contrat de Jean-Claude Nagloo, c’est une page de l’histoire de la boxe mauricienne qui sera tournée. Ancien boxeur au cours des années 1960-70, il a assumé le rôle d’entraîneur national pendant de longues années. Elu Coach of the Year en sept occasions, il a su mener plusieurs boxeurs vers les sommets, notamment Bruno Julie, médaillé de bronze olympique, Richard Sunee, médaillé d’or aux Jeux du Commonwealth, et Giovanni Frontin, médaillé d’or aux Jeux de la Francophonie.
S’il s’était refusé à toute déclaration en début de semaine, Jean-Claude Nagloo était injoignable pendant la journée d’hier.