Les compétitions de boxe débutent ce soir au stade Nelson-Mandela à St-Pierre, alors que selon la programmation les choses sérieuses auraient dû avoir commencé dimanche soir. Mais avec la tournure des événements et le retrait des Comores des Jeux, tout a été chamboulé et la compétition débute donc ce soir avec la première partie des demi-finales, alors que la deuxième est prévue demain soir, suivi vendredi soir des finales.
Avant même le début des compétitions, on a appris que c’est le flou total et qu’il existe un cafouillage au niveau du comité organisateur de boxe. L’entraîneur national, Judex Bazile, contacté ce matin, confirme. « Nous sommes dans le flou et à titre d’exemple, on ne sait toujours pas si la compétition est prévue à 18h ou 19h ».
Ce dernier a aussi déploré le fait que le début de la compétition a été renvoyé à deux reprises et ce, sans même que le comité technique n’ait convoqué une réunion. « Dimanche soir, on nous annonce très tard dans la nuit (21h30) que le coup d’envoi a été reporté, sans même passer par une réunion technique. Cela nous a causé de gros problèmes au niveau du poids des boxeurs. Ils étaient au régime et n’ont même pas pu prendre un repas dimanche. Cela nous a perturbés, mais au niveau du staff technique, nous avons tout de suite convoqué les boxeurs pour leur expliquer que cela faisait partie du décor ».
Judex Bazile exprime aussi son désaccord par rapport au fait qu’aucune réunion technique ne s’est tenue, à part celle qui était prévue aujourd’hui en milieu de journée. « Dans toutes les compétitions dignes de ce nom, il y a la réunion technique. C’est une rencontre très importante qui nous permet de dissiper tous les flous ». L’entraîneur national a aussi déploré que les choses ne se font pas selon les règlements de l’Association internationale de boxe (AIBA).
Il a indiqué avoir tenu une séance d’entraînement hier matin et que le groupe se porte bien malgré les soucis au niveau de l’organisation. « Nos boxeurs ont reçu une bonne préparation et nous comptons sur tout le monde. Ils possèdent tous les mêmes chances. Il faut prendre en considération que les autres pays possèdent quelques bonnes individualités. L’important sera d’être très vigilants et avoir un bon jugement pendant les combats de ce soir ».
À noter qu’à l’heure où nous mettions sous presse, le tirage au sort des demi-finales n’avait pas encore été effectué.