L’Association mauricienne de Boxe (AMB) a été contrainte d’annuler le déplacement d’une équipe de six boxeurs devant participer à un stage en Allemagne qui était prévu du 21 janvier au 2 février. Le budget n’ayant pu être bouclé dans la mesure où les négociations auprès des sponsors n’ont pas abouti. Il convient de souligner que ce stage avait pour but de préparer les boxeurs en vue de décrocher une éventuelle qualification pour les Jeux olympiques de Rio au Brésil, prévus du 12 au 21 août prochain. Avec la tournure des événements,  les choses se sont compliquées pour ceux aspirant à une qualification pour les JO.
 Avec l’annulation de ce déplacement en Allemagne, l’AMA n’a eu d’autre choix que de poursuivre la préparation de ses boxeurs au centre national à Vacoas. Cela fait que la sélection nationale mettra directement le cap sur la Hongrie pour participer du 2 au 7 février prochain à la Bocksaï Cup. Une compétition au cours de laquelle Richarno Colin avait remporté la médaille d’or en 2011 dans la catégorie des moins de 64 kg. Ce dernier vise d’ailleurs une troisième participation aux Jeux olympiques après ses participations en 2008 à Pékin en Chine, puis en 2012 à Londres en Angleterre.
 Il nous revient que la Bocksaï Cup servira de préparation en vue des compétitions à venir, notamment la compétition prévue au Cameroun du 8 au 20 mars prochain. Une compétition qualificative pour les Jeux olympiques. En marge de ces compétitions à venir, l’AMB aurait rencontré différentes instances sportives du pays, afin d’avoir le soutien nécessaire pour aider la boxe mauricienne à être présente à la plus prestigieuse des compétitions planétaires. A noter qu’hormis Richarno Colin, l’AMB fonde aussi beaucoup d’espoirs sur James Kennedy St Pierre qui a, lui, l’avantage d’évoluer dans le circuit professionnel, notamment au sein de l’AIBA (Association internationale de Boxe) Pro Boxing.