La préparation des boxeurs en vue des 9es Jeux des Iles de l’océan Indien, prévus dans deux semaines ( du 1er au 9 août) à La Réunion, a pris une tournure décisive depuis quelques jours avec la présence d’une équipe indienne composée de dix boxeurs. Après deux test matches au courant de la semaine écoulée, au centre national, à Vacoas, les sélectionnés livreront un troisième et dernier ce mercredi, toujours au même endroit.
La venue à Maurice de la sélection nationale indienne a fait énormément de bien aux locaux, a déclaré Judex Bazile.  » Ce stage nous est énormément bénéfique et ce, pour plusieurs raisons. C’est sûre que nos boxeurs ont pris énormément confiance et sont plus que jamais déterminés à très bien faire « , a-t-il fait remarquer. Selon lui, le stage se passe très bien et ce, dans de bonnes conditions. Après deux test matches, mardi et vendredi, un troisième et dernier test est prévu pour mercredi à Vacoas.  » Ces tests matches se déroulent avec casques, car à quelques jours des jeux, il faut rester très vigilant. Nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu au cours de ces combats « , a-t-il expliqué.
Ce qui réjouit encore plus l’entraîneur national c’est que ce stage a apporté une motivation supplémentaire.  » La présence de nos invités a permis à un plus grand nombre de locaux de profiter de l’expertise indienne. Ce qui n’aurait pas été le cas si c’est nous qui avions fait le déplacement vers Inde « , a-t-il indiqué. Judex Bazile estime que ce stage a aussi permis au directeur technique national, le Cubain Roberto Chavez Ibanez, d’avoir une idée encore plus précise du potentiel, non seulement des dix sélectionnés, mais de tout le groupe dans son ensemble.
 La confiance est de mise
D’ailleurs, a expliqué Judex Bazile, le DTN n’a pas hésité à donner la chance aux boxeurs non sélectionnés pour les Jeux des Iles, de participer à ce stage.  » Nous sommes très satisfaits de ce qui a été accompli au cours de ces quelques jours de stage. Il nous reste encore une semaine de travail avec les boxeurs indiens et nous allons en profiter pleinement. J’ajouterai que les boxeurs sont quelque peu fatigué par le travail, mais heureusement que nous avons des moyens de récupération, comme le massage dont profitent nos boxeurs « , a-t-il fait ressortir.
Après le départ des Indiens, la sélection nationale poursuivra sa préparation à Vacoas avec le même objectif qui est de réaliser une bonne performance à La Réunion.  » Le travail se poursuivra au niveau de l’intensité, mais avec des séquences pas trop longues. Il y aura aussi beaucoup de récupération et un travail psychologique. On maintiendra aussi la vitesse et l’important sera aussi de contrôler les poids des boxeurs « , a fait remarquer Judex Bazile.
Pour conclure, l’entraîneur national s’est dit satisfait des progrès accomplis par le groupe. Selon lui, les sélectionnés ont beaucoup progressé au niveau technique et tactique et surtout dans les enchaînements.  » Nous constatons, de plus, que les boxeurs sont beaucoup plus en confiance. L’arrivée du DTN a changé beaucoup de choses. Sa façon de travailler et son expérience font que le groupe a pris une nouvelle dimension. Ce qui est de très bon augure à l’approche des Jeux « , a-t-il souligné.
Maintenant, a-t-il ajouté, la balle est dans le camp des boxeurs qui doivent faire preuve de discipline et surtout se maintenir au poids dans leurs catégories respectivement. Cela en attendant de monter sur le ring dans deux semaines pour essayer ensuite d’aller le plus loin possible. A noter qu’aux Seychelles en 2011, Maurice n’avait remporté que deux médailles d’or (Ludovic Bactora et Richarno Colin), cinq d’argent et deux de bronze.