es Jeux olympiques sont prévus dans cinq mois (27 juillet au 12 août) à Londres, en Angleterre, et à ce jour, aucun boxeur n’a décroché sa qualification pour la plus prestigieuse des compétitions planétaire. C’est ainsi que les Mauriciens auront à réaliser une bonne performance lors de la deuxième et dernière phase qualificative, prévue du 27 avril au 7 mai, à Casablanca, au Maroc, où 48 places seront à prendre. Pour permettre à ses boxeurs de bien préparer cette compétition, qui verra la participation de huit pugilistes, l’Association mauricienne de Boxe (AMB) a mis en place un programme étoffé selon les moyens dont elle dispose. Selon le président Rajiv Rajcoomar, des discussions engagées avec la fédération botswanaise sont à un stade très avancé et il se pourrait que les Botswanais viennent à Maurice ou vice-versa.
Après la Bocksaï Cup, en Hongrie, qui a vu la participation de trois boxeurs – Didier Cornet, Richarno et John Colin qui ont tous été éliminés en quart de finale – l’AMB planche actuellement pour la concrétisation d’un stage-compétition de haut niveau avec les Botswanais. Il convient de dire que la fédération a, récemment, reçu une invitation de la fédération kényane, mais qu’elle a décliné en raison d’un manque de fond. « Contrairement au Kenya, je dois dire que nous avons des relations très privilégiées avec le Botswana. Nos deux fédérations travaillent en étroite collaboration, ce qui fait que si nous partons au Botswana, nous sommes entièrement pris en charge. Idem lorsqu’ils viennent chez nous. C’est donc plus facile d’organiser un stage avec ce pays », a expliqué Rajiv Rajcoomar.
Pour le président de l’AMB, il y a également d’autres touches en Europe. Mais toujours est-il que le déplacement est beaucoup trop cher. Il a du reste avancé que les négociations avec l’Inde ont déja été enclenchées et que celles-ci sont en très bonne voie. « Si tout se passe comme prévu, nos huit boxeurs qui seront retenus pour le déplacement au Maroc, seront en stage en Inde du 9 au 24 avril. Ils seront de retour le 25 avant de mettre le cap, le lendemain, sur Casablanca, après un transit par Dubaï. Je dois aussi dire qu’il est très important que nos boxeurs puissent bénéficier de ce stage en Inde qui leur sera bénéfique en vue de leur participation à la dernière phase  qualificative pour les Jeux olympiques », a déclaré Rajiv Rajcoomar. Soulignons que dans le passé, les stages effectués en Inde, ont été à chaque fois profitable aux Mauriciens.
En dépit du fait qu’aucun boxeur n’ait décroché sa qualification pour ces Jeux olympiques, Rajiv Rajcoomar est confiant que Maurice sera présente à Londres en juillet prochain. Il dit croire fermement dans le potentiel et la qualité de ses boxeurs. « Nous avons de très bons boxeurs, à Maurice, et qui ont fait leurs preuves tant sur le plan continental que mondial. Malgré la grosse pression, je suis convaincu que nos boxeurs se qualifieront pour ces Jeux. » Soulignons que la compétition marocaine offrira 48 billets aux boxeurs africains pour les JO. Les places seront reparties comme suit: -49 kg (6 places), -52 kg (6), -56 kg (5), -60 kg (6), -64 kg (6), -69 kg (6), -75 kg (5), -81 kg (4), -91 kg (2) et +91 kg (2). Le président de l’AMB a ajouté que d’autres démarches sont en cours pour la participation mauricienne à des compétitions de haut niveau à l’étranger. « Des démarches sont en cours, mais à ce stade rien n’est finalisé », a-t-il indiqué.
D’autre part, notre interlocuteur a annoncé la tenue des Championnats d’Afrique féminin, prévus du 23 au 31 mars, en Algérie. L’AMB a reçu une invitation et un plan de travail a été établi en vue d’une éventuelle participation à cette compétition. Selon Rajiv Rajcoomar, une équipe composée d’une quinzaine de boxeurs est en place et il ajoute qu’une participation est envisagée surtout dans le cadre des 9es Jeux des Iles de l’océan Indien de 2015, qu’organisera l’île de La Réunion. A noter que cette compétition servira de qualificatif pour les Championnats du monde de Chine, du 9 au 20 mai qui servira, à son tour de qualification pour les Jeux olympiques.  
Par ailleurs, l’AMB organisera les Championnats nationaux Elite prévus cette semaine (23 au 26), au centre national de boxe, à Vacoas. Cette compétition aura toute son importance surtout pour les boxeurs qui étaient en surpoids avant le déplacement pour la Bocksaï Cup. C’est évident qu’ils devront avoir impérativement progressé, afin d’augmenter leurs chances de participer aux compétitions à venir, surtout au tournoi de Casablanca.