Pour son premier combat officiel depuis son retour de la finale des mondiaux, Anne-Jelina Bégué a confirmé son statut de vice-championne du monde de boxe-française-savate. Opposée à Ranini Cundasawmy lors du gala de la République samedi dernier à Richelieu, la tireuse d’origine rodriguaise a logiquement fait la différence aux points lors de ce combat de la catégorie -52 kg.
Avantagée à l’allonge, Anne-Jelina Bégué a su garder son adversaire à distance tout au long des trois rounds. Plus technique et précise, elle a géré son combat grâce à une plus grande maturité. D’autant que Ranini Cundasawmy a fléchi sur la fin, après avoir démontré une certaine fougue au cours des premiers échanges. Fort de ce succès, Anne-Jelina Bégué abordera maintenant sa préparation en vue des championnats du monde assauts prévus en septembre en Bulgarie.
Deux autres Rodriguais étaient également en action et ont connu des fortunes diverses. C’est ainsi que Jolicoeur a réalisé un résultat nul lors de son combat face à Didier Brasse, tandis que Polimont s’est incliné face à Jean-François Dick. Les autres vainqueurs de la soirée ont été Kadressen Narainsamy, Christopher Salva, Ricardo Spéville, Cédric Pompée, Manuel Olbert, Jovila Bastide et Faez Clair. Ils ont dominé respectivement Stephano Ramsamy, Nishal Jograh, Vicky Hurreepaul, Nathan Thomas, Elliot Sovied, Sade Lallmamode et Olivier Lafleur.
Ce gala organisé par la Fédération mauricienne de boxe française-savate en collaboration avec le Conseil de district de Rivière Noire et le Club de Richelieu a donné connu un certain succès, surtout au niveau de l’assistance. Qui plus est, certains tireurs, à l’image de Jean-François Dick et Cédric Pompée, ont fait montre de bonnes dispositions et seront à suivre à l’avenir. D’ailleurs, le premier nommé livrera un combat au sommet face à Géraldo Thomasoo, champion du monde en 2006, au cours du prochain gala prévu le 22 avril prochain à Port-Louis.