Les championnats de Maurice jeunes se tiendront le samedi 25 novembre sur le terrain de volley-ball de Richelieu. Une délégation rodriguaise y fera également le déplacement avec cinq tireurs. La rencontre se fera en assaut pour les -18 ans et au combat pour les tranches d’âge supérieures. Une quinzaine de finales sont prévues.
Les tireurs rodriguais qui seront présents sont Azie Ricardo (-65 kgs), Ismaël Momus (-70 kg), Jean-Claude Harel (-60 kg), Joachim Perrine (-60 kg) et Jason Leopold (-55 kg). Ils seront accompagnés de l’entraîneur Louis Polimon et du juge-arbitre Flore Denis. L’entraîneur national, Jean-François Roussety, soutient que les tireurs ont entamé une bonne préparation en vue de ces championnats. Malheureusement cette fois, aucun élément féminin de Rodrigues ne sera représenté. « C’est le seul regret que nous avons jusqu’ici. Il y a eu un petit problème technique qui fait qu’aucune fille ne participera et nous ne pouvons faire autrement », indique Jean François Roussety.
Une compétition de préparation a lieu aujourd’hui à Rodrigues au centre de boxe de Malabar, ce qui servira de mise en jambes pour les sélectionnés. « Les jeunes sont motivés, même si la période des examens a un peu bousculé les entraînements. Ce sera notre dernière compétition de l’année et celle qu’on attend tous les ans. Les entraînements continueront par la suite mais nous ferons une pause vers la mi-décembre », déclare Jean-François Roussety.
À Maurice, un stage qui devait se tenir les 11 et 12 novembre avec une vingtaine d’entraîneurs locaux a été reporté car les participants de La Réunion n’ont pu faire le déplacement. En effet, il devait être conduit par un entraîneur réunionnais, en présence de la présidente de la ligue réunionnaise, Lilianne Laurent, et de deux tireurs de l’île soeur. Il se tiendra probablement en janvier 2018. « Comme nous avons beaucoup de nouveaux entraîneurs, qui sont pour la plupart d’anciens tireurs, nous voulons les former de façon adéquate. Les règlements changent souvent dans cette discipline et il est important de se mettre à jour », confie l’entraîneur national, Kursley Visenjoue.
Ce stage devait également s’insérer dans le cadre de la préparation des tireurs mauriciens en vue des championnats et rehausser le niveau des tireurs. « Jusqu’à présent, l’organisation de cette rencontre est sur la bonne voie. Les tireurs sont très enthousiastes aussi. Nous espérons avoir de bons matches et voir l’évolution de chacun », conclut Kursley Visenjoue.