Après la médaille de bronze décrochée par le Rodriguais Bryan Fils (-65 kg) dans le cadre des championnats du monde de boxe française de combat tenus en Croatie du 24 au 28 juin dernier, la Commission Sportive de Rodrigues a récompensé le tireur et l’entraîneur national Jean François Roussety avec des cash prizes de Rs 25 000 et Rs 5000 respectivement. De plus, un nouveau centre de boxe a ouvert ses portes à Malabar juste avant les mondiaux, où une équipe d’élite (16 tireurs) s’entraîne depuis juillet dernier.
Actuellement, Rodrigues compte cinq clubs de boxe française savate et des disciplines associées. Selon Jean François Roussety, un grand travail se fait à tous les niveaux depuis l’ouverture de ce centre. « Nous retravaillons la base technique des tireurs avec un entraînement standard pour les élites comme pour chaque club. C’est un changement positif car il y a plus de repères pour les tireurs et les entraîneurs. Je remercie la Commission Sportive de Rodrigues qui nous offre son soutient au niveau du transport », fait ressortir Jean François Roussety. Ce dernier ajoute que trois tireurs rodriguais compléteront bientôt leur Brevet d’État de Cadre Sportif (BECS).
En ce qui concerne Bryan Fils, il s’était incliné face à un Russe dans sa catégorie, ce qui lui avait valu le bronze. Actuellement, Jean François Roussety négocie avec la Commission Sportive de Rodrigues afin que le jeune tireur puisse bénéficier d’une aide financière mensuelle pour mieux avancer dans sa carrière sportive. « Ce n’est pas évident pour un tireur de haut niveau de travailler comme maçon de 7h à 16h, et de s’entraîner par la suite de 17h à 19h, et cela quelquefois quotidiennement. Nous essayons de trouver une solution », soutient Jean François Roussety.
Ce dernier exprime également sa satisfaction devant les récompenses obtenues par plusieurs sportifs de haut niveau et entraîneurs rodriguais, y compris son poulain et lui, pour leurs bonnes performances réalisées. « Personnellement, ce n’est ni l’argent ni le montant du cash prize qui nous ont fait le plus plaisir, mais plutôt cette reconnaissance devant nos efforts », avoue Jean François Roussety.
Il faut savoir que la rencontre internationale qui devait se tenir à Rodrigues cette année a été renvoyée, cela dû à un manque de budget suite à la participation aux mondiaux de Croatie. Quelques objectifs phares pour l’année prochaine : le gala interîles de boxe française qui se tiendra vers la fin du mois de juillet et début août, et en 2019 les Championnats du monde (combat), où trois Rodriguais devraient s’aligner. En attendant, la rencontre des jeunes dans cette discipline aura lieu le 9 octobre à Malabar et le gala de Richelieu à Maurice en septembre.
« Nous nous faisons toujours un devoir de participer au gala annuel de Richelieu. L’argent restant dans notre budget sera surtout pour ce déplacement à Maurice », indique Jean François Roussety.