Le gala de boxe française organisé dimanche dernier au stade Freddy-Desvaux à Cassis promettait un alléchant débat entre Geraldo Thomasoo et Jean-François Dick. Si le premier nommé semblait en position de force eu égard à son palmarès international, son adversaire a déjoué les pronostics pour s’offrir une victoire de prestige et sans doute déterminante pour la suite de sa carrière.
Lors de ce gala organisé par la Fédération mauricienne de boxe française savate en collaboration avec la municipalité de Port-Louis, Jean-François Dick a mis Geraldo Thomasoo en difficulté par moments. Tant et si bien que son succès ne souffre d’aucune contestation.
« Pour moi, c’était un match revanche. Et ce, du fait que Geraldo m’avait battu lors d’un combat à Richelieu l’année dernière. Fort des conseils de mon entraîneur Jean-Claude Roopnarain, j’étais cette fois sûr de l’emporter. Je remercie également Alain Aliphon et Roméo Caliste pour leur soutien. »
Reste que celui qui a décroché plusieurs titres nationaux et qui a terminé à la quatrième place aux championnats du monde en 2005 ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Que la fédération me donne ma chance lors des compétitions internationales. J’ai envie de démontrer mon potentiel et j’espère être à la hauteur lors des prochains championnats du monde. »
Outre ce combat, la compétition a également été marquée par deux assauts au niveau féminin qui se sont tous deux terminés sur des résultats nuls. La prochaine compétition en BF sera le gala de Rodrigues prévu le dimanche 29 courant. Des tireurs mauriciens seront au rendez-vous.