Le cas de Jean-Claude Nagloo, directeur technique national (DTN) de l’Association mauricienne de boxe (AMB), a été évoqué au parlement lors d’une Parliamentary Question adressée au ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo. Le député de l’opposition Franco Quirin a voulu savoir si le contrat de l’actuel DTN serait renouvelé ou pas. La réponse du ministre Ritoo laisse entendre qu’il pourrait évoluer dans la sphère du noble art, mais sans avoir le titre de DTN.
Devanand Ritoo a ainsi rappelé que les DTN sont employés par le ministère de la Jeunesse et des Sports sur recommandation de leurs fédérations respectives. Cependant, le ministre a déclaré à l’assemblée que le MJS a reçu une lettre datée du 1er mai dernier qui faisait état du non-renouvellement du contrat de l’actuel DTN.
« In a letter dated 1 May 2013, the Federation has informed my Ministry that following decision taken at its Management Meeting held on 12 April 2013, the Federation was not agreeable to the renewal of the contract of Mr Jean-Claude Nagloo », a souligné le ministre dans sa réponse à Franco Quirin.
Le ministre a aussi dit reconnaître la contribution de Jean-Claude Nagloo à l’avancement de la boxe mauricienne. De ce fait, il pourrait se voir offrir un contrat d’advisor coach dans le cadre d’un projet qui sera bientôt lancé par le MJS. « In view of the stand of the Federation which I have just explained and in view of the wide experience and track record of Mr Jean-Claude Nagloo, I am proposing to enlist his services as Adviser Coach to assist in the implementation of the “Sports for Life Programme”, a new project which will be launched by my Ministry soon. »
Pour rappel, l’Association mauricienne de boxe (AMB) avait décidé, lors d’une réunion de son comité directeur, de ne pas renouveler le contrat de Jean-Claude au mois de mars dernier. Le MJS en a été informé au début du mois de mai. L’AMB a récemment présenté un nouvel organigramme de la direction technique dans un exercice de communication. Mais Pascal Telvar, le nouveau président, n’a pas cité de noms. Près de trois semaines après, on attend toujours le nom du successeur de Jean-Claude Nagloo.