Jean-Claude Nagloo croit dur comme fer dans le potentiel de ses protégés. Le Directeur technique national (DTN) de boxe avance qu’une moisson intéressante, soit 50% des médailles d’or en jeu, peut être envisagée au cours des prochains Jeux des îles. Alors que les boxeurs seront de retour ce soir du stage final tenu au Botswana, Jean-Claude Nagloo fait part de son appréciation des dix pugilistes qui défendront le quadricolore dans quelques jours à Mahé.
Oliver Lavigilante (catégorie -49 kg) : « C’est un jeune qui a connu une progression constante. Après sa médaille d’argent acquise aux championnats du Commonwealth l’année dernière, il a su maintenir sa lancée. Pour preuve, sa médaille de bronze décrochée au tournoi de la zone 4 d’Afrique. Très appliqué, il fait montre de beaucoup de sérieux aux séances d’entraînement. Nous lui faisons confiance et une bonne prestation est attendue de sa part. Il aura définitivement sa chance. »
Ludovic Bactora (catégorie -52 kg) : « Il aura une médaille d’or à défendre. Déjà, nous sentons chez lui cette envie de défendre son titre, surtout si on prend en considération le fait qu’il a récemment étoffé son palmarès avec cette consécration aux championnats d’Afrique. Après son accident de moto, il a su revenir au meilleur niveau et sa patience a payé. Avec le métier dont il a fait preuve jusqu’ici, je vois difficilement l’or lui échapper. Même si aucun combat n’est gagné d’avance, je vois en lui une certitude. »
Bruno Julie (catégorie -56 kg) : « Tout comme Ludovic Bactora, Bruno Julie partira avec les faveurs des pronostics pour conserver son titre. Capitaine exemplaire, il sait motiver ses coéquipiers et nous ne pouvons qu’apprécier son courage et son sérieux. Il ne laisse rien au hasard. Toutefois, en tant que médaillé olympique, il est devenu l’homme à battre lors de chaque combat. Reste qu’avec son expérience il devrait logiquement se retrouver sur la plus haute marche du podium. »
John Colin (catégorie -60 kg) : « Au cours de sa jeune carrière, il a connu des hauts et des bas. Cependant, il se trouve actuellement à son meilleur niveau. Ce boxeur, qui excelle en contres et qui est toujours à l’écoute, possède également de bonnes chances de succès. D’autant qu’il aura à prouver que sa sélection aux dépens de Jonathan Sutton n’est nullement usurpée. »
Richarno Colin (catégorie -64 kg) : « Il aura à coeur d’effacer son énorme déception de la dernière édition quand il avait été injustement déclaré perdant en finale. Aujourd’hui, Richarno Colin se retrouve à son tout meilleur niveau, comme en témoigne son remarquable parcours depuis le début de cette saison. Avec notamment la consécration au Bocksai Memorial et aux championnats d’Afrique. Qui plus est, plusieurs de ses succès ont été acquis avant la limite. À mon avis, la médaille d’or lui semble promise. »
Kennedy St. Pierre (catégorie -69 kg) : « Le plus jeune du groupe, mais quel potentiel et quelle force de frappe. Il devra donc confirmer son titre acquis aux championnats d’Afrique. Cependant, il lui faudra respecter son poids et se montrer encore plus sérieux et attentif. À partir de là, et après avoir emmagasiné l’expérience voulue, il sera parti pour une carrière des plus fructueuses. »
Cédric Olivier (catégorie -75 kg) : « Nous avons beaucoup investi en lui, mais il ne nous a pas donné la satisfaction voulue jusqu’ici. Les JIOI demeurent son objectif principal, mais il doit croire en ses chances. Il pourra parvenir à ses fins en faisant preuve de discipline et en faisant montre de confiance. »
Jacques Raphaël (catégorie -81 kg) : « Il a pu accrocher sa sélection dans cette catégorie à la dernière minute. Son comportement lors du stage au Botswana a joué en sa faveur. Il en sera certes à sa première expérience des Jeux des îles, mais il possède du potentiel et beaucoup de coeur. L’occasion lui sera donnée de s’exprimer. À lui de saisir sa chance. »
Rodney Prosper (catégorie -91 kg) : « Il se trouve depuis un certain temps déjà au sein de la sélection nationale, mais il n’aura pas fait montre de réels progrès. Et ce, bien que régulier aux séances d’entraînement. Nous espérons qu’il sera plus performant dans cette nouvelle catégorie et qu’il saura justifier la confiance placée en lui. »
Danilo Gaspard (catégorie +91 kg) : « Il ne possède pas de réelles références au niveau international. Néanmoins, pour ses premiers Jeux des îles, il devrait tirer son épingle du jeu. D’autant qu’il a fait preuve de discipline. »
Point de vue général : « 50% de médailles d’or, soit cinq ou six, c’est envisageable. La solidarité au sein du groupe constituera notre force. Les éventuels résultats positifs seront alors l’occasion de justifier la confiance placée en nous par le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité national olympique mauricien et l’Association mauricienne de boxe. »