L’ancien boxeur international de Maurice et premier boxeur mauricien médaillé d’or aux Jeux de la Francophonie (1997 à Madagascar), Giovanni Frontin, parti chercher fortune en Angleterre en boxe semi-professionnelle, peut être fier. Son fils Kewell a été désigné meilleur boxeur à l’issue des finales des Jeux des Jeunes en boxe, la semaine dernière. Issu du club de boxe de Trèfles/Stanley, Kewell Frontin a pour entraîneur le seul médaillé olympique (bronze) mauricien de l’histoire, Bruno Julie. Ce dernier a indiqué que son club a également remporté le titre de meilleur espoir grâce à Steven Baptiste.
 Dans le patois créole, on fait souvent référence à « dilo swiv kanal ». C’est effectivement le cas de le dire dans le cas de Kewell Frontin, lequel a commencé à marcher dans les pas de son papa. « Kewell est un jeune qui monte et qui possède énormément de qualité. Il a réalisé une bonne compétition et s’est vu décerner le titre de meilleur boxeur. Ce qui est encourageant, non seulement pour lui, mais aussi pour les autres jeunes du club », a déclaré l’entraîneur Bruno Julie. Il est même d’avis que si Kewell Frontin continue à travailler avec le même sérieux, la même détermination et surtout avec beaucoup de discipline, il gravira certainement les échelons.  
 Lors de cette compétition, Kewell Frontin était aux prises avec un boxeur rodriguais qui, selon Bruno Julie, était très coriace. Il n’empêche, a-t-il précisé, que son protégé a su faire preuve d’intelligence pour remporter le titre dans la catégorie des moins de 36 kg, mais également le titre de meilleur boxeur. « A l’entraînement, les boxeurs sont mis dans divers situations de boxe, cela afin de leur permettre de s’adapter à n’importe quel adversaire. Nous mettons aussi beaucoup l’accent sur la technicité.»
Steven Baptiste a également réalisé une bonne performance en remportant l’or chez les moins de 38 kg et le titre de meilleur espoir. « Toute l’équipe est motivé après cette bonne performance, notamment en marge des championnats nationaux prévus cette semaine. Je salue le courage et la détermination de tous nos jeunes, mais également de tous ceux qui m’aident à faire progresser ces jeunes », a fait ressortir Bruno Julie.
 
Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de féliciter le président du club, Guillano Julie, et tous les membres pour le gros travail entrepris au cours de ces deux dernières années pour redynamiser ce club de boxe. « Nous avons une nouvelle direction et je peux dire que j’ai toujours eu le soutien de tous les membres au cours de ces deux années que j’ai passées avec eux. Je leur remercie et il faut maintenant continuer à travailler dans cette même direction, afin de faire grandir les jeunes et le club », a-t-il fait remarquer.