Photo illustration

Ce sont Jean-Paul François et Pradeep Jeebun qui ont été retenus pour officier en tant que juges arbitres lors des prochains Jeux des îles. Les deux ont été choisis de par leur régularité au cours des différentes compétitions ces quatre dernières années et ont de surcroît décroché la distinction une étoile, de même que quatre autres stagiaires, suite au cours dirigé par l’Indien Jay Kowli et le Marocain Mohamed Braham le mois dernier à Vacoas. Qui plus est, Jean-Paul François était déjà en action aux derniers JIOI à La Réunion. Le choix a été finalisé ce matin. « Nous avons pris en considération les critères de présence et de régularité.

Les deux arbitres sélectionnés se sont démarqués du lot et méritent qu’on leur fasse confiance », indique Indiren Ramsamy, président de l’Association mauricienne de boxe (AMB). Il est à noter que chaque pays participant devra présenter deux arbitres-juges. Ils travailleront ainsi de concert avec les deux arbitres-juges neutres que seront le Marocain Said Moufassir et le Tunisien Hichem Menchaoui. L’essentiel est sans doute que la transparence règne au niveau de tous les résultats lors de cette compétition dont les finales se dérouleront le vendredi 26 courant à Vacoas. Quant au stage tenu pour l’obtention d’une étoile, il a permis à six des neuf stagiaires de se distinguer. Outre Jean-Paul François et Pradeep Jeebun, ceux ayant réussi sont Michael Soulange, qui termine à la première place, Stephano Hélène, Vishale Cannoo et le Rodriguais Danilo Clair. « C’est désormais très encourageant d’avoir au sein de notre fédération des arbitres- juges détenteurs d’une étoile. Ils pourront à l’avenir officier dans des compétitions internationales et cela constituera un plus », souligne le président de l’AMB. Ce dernier se dit également heureux de la prestation de Danilo Clair, qui pourra ainsi diriger des stages dans son île. Il n’est pas à écarter qu’un nouveau stage, cette fois pour l’obtention d’une deuxième étoile, se déroule l’année prochaine.

Entretemps, l’AMB s’attend à la venue de deux experts indiens qui aideront au fonctionnement de la scoring-machine dans le cadre des JIOI. Quant aux boxeurs, ils seront en stage résidentiel à Maurice vu que celui prévu à Rodrigues a été annulé.